Économie - Quels clubs sont les plus solides financièrement ?

Commentaire(s)
Économie - Quels clubs sont les plus solides financièrement ?
Le classement des 44 formations européennes les plus solides financièrement

L'Agence Américaine S&P Capital IQ a rendu public, en cette fin de semaine, son étude sur la solvabilité des clubs de football européens. Une étude réalisée en prenant appui sur plusieurs données économiques spécifiques, à savoir : le résultat d’exploitation, les résultats opérationnels, les revenus, les liquidités, la continuité sur le plan sportif et les spectateurs.

Un classement dominé par le club néerlandais de l'Ajax Amsterdam, suivi de près par Arsenal qui bénéficie logiquement d'une hausse substantielle et régulière de ses revenus depuis son arrivée dans l'Emirates Stadium. Ajouter à cela une présence de dix-huit saisons consécutives en Champions League et le très bon classement des Gunners est plus que compréhensible.

Les Verts distingués !

Première formation hexagonale, l'AS Saint-Etienne s'installe à une très belle cinquième place. Depuis la mise en place du salary cap, les Verts gèrent au mieux leurs finances. L'agence S&P explique que les Verts profitent d’une dette maîtrisée et d’un financement en fonds propres, limitant clairement les risques de faillite. Toulouse (10ème) et l'Olympique Lyonnais (11ème) sont les autres bons élèves du football français.

Les Girondins de Bordeaux (26ème), l'Olympique de Marseille (29ème), le FC Nantes (30ème) et le Racing Club de Lens (44ème) sont les autres formations françaises qui s'immiscent dans les 44 formations les plus solides d'Europe.

Le Nord plus riche que le Sud !

Autre constat mis en évidence par l'agence américaine : le football continental s'oriente vers un clivage nord - sud. En effet, les clubs du nord de l’Europe sont mieux notés que ceux du sud.

« Nous ne sommes pas loin d’un clivage entre les clubs du nord et du sud de l’Europe. », remarque S&P Capital IQ.

Un simple regard sur le classement suffit : quatre équipes anglaises, trois allemandes, trois françaises et une hollandaise trustent le haut du tableau. En bas de tableau, le "Sud", plus voué à l'endettement, est majoritaire : quatre équipes italiennes, une française, et une portugaise. Des formations qui viennent « majoritairement des pays les plus touchés par la crise financière de 2008 et ont probablement le plus souffert d’une baisse plus forte et plus longue des dépenses des consommateurs. », explique l'agence. Un constat sans appel.

Quelques interrogations subsistent !

Cette étude, plutôt complète, soulève quelques interrogations. Plutôt qu'un classement dit de "solidité financière", il serait de bon ton de parler de "bonne gestion financière". En effet, plusieurs écuries européennes sont classées, voire très bien classées, mais possèdent des dettes supérieures aux capitaux propres. Simplement, parce que ces dettes ne sont pas exigées voire exigibles.

N.B. : Cette étude a été réalisé avec "l'appui" des clubs européens. En effet, certaines formations comme le Paris Saint-Germain, Chelsea, le Real Madrid et le FC Barcelone n’apparaissent pas dans ce classement faute d'avoir communiqué les informations financières nécessaires.

Le classement détaillé