à la une

Économie - Les révélations affligeantes de Mediapart sur la LFP et les clubs de L1

Commentaire(s)
L'économie du foot français en péril
L'économie du foot français en péril L1 EN DANGER

Mediapart a eu accès à des documents confidentiels concernant l'Assemblée générale tenue hier par la LFP. Et, comme attendu, les comptes des clubs de L1 sont au plus mal...

Alors que la LFP a voté la souscription d’un prêt garanti par l’État de 224,5 millions d’euros pour renflouer les caisses des clubs, et surtout ceux de Ligue 1, certains clubs vont tout de même avoir énormément de mal à se relever. En effet, les révélations de Mediapart, qui a eu accès à des documents confidentiels de la LFP présentés lors de l'AG de ce mercredi, font froid dans le dos.

Selon des simulations économiques, quatre clubs afficheraient des pertes immenses au 30 juin 2020 (-206,3 M€, -127,6 M€, -59 M€ et -54,1 M€) et seulement quatre seraient bénéficiaires. Et après le partage du prêt, ces quatre clubs lourdement touchés resteraient déficitaires (entre 900 000 et 27 millions d'euros). Si Mediapart n'a pas voulu lever le voile sur l'identité des quatre écuries concernées par ces résultats catastrophiques, nos confrères rapportent que plusieurs clubs sont au bord de la faillite : "L’Olympique de Marseille, les Girondins de Bordeaux, l’AS Saint-Étienne ou encore le LOSC semblent les plus menacés".

À lire aussi : les conséquences économiques monstrueuses de la crise du coronavirus

Enfin, toujours selon la même source, le partage du prêt garanti par l'Etat poserait quelques soucis puisqu'il ne serait finalement pas équitable. "La logique de la distribution des sommes vise effectivement à compenser le manque à gagner des clubs en droits télé, au prorata de ce qui était prévu, et non pas de venir en priorité au secours des clubs les plus en difficulté". De quoi créer de nouvelles tensions ?