Affaire Caen/Angers - L'identité des joueurs concernés est connue

Commentaire(s)
Affaire Caen/Angers - L'identité des joueurs concernés est connue
Les soupçons sont partis d'une conversation entre un joueur Guingampais et un Angevin. AFFAIRE CAEN-ANGERS

Il y a un peu plus d'une semaine, la commission de discipline de la Ligue a ouvert une instruction sur le match Caen-Angers du 13 avril dernier, nommant un enquêteur chargé de plancher sur les soupçons de truquage de la rencontre, émis quelques heures avant le coup d'envoi par le président de Guingamp Bertrand Desplat. Cet enquêteur, René Brugger, a d'après L'Equipe découvert comment les doutes du dirigeant Breton sont nés. Celui-ci avait confié avoir été alerté par l'un de ses joueurs, qui lui a "raconté des choses étranges" après s'être entretenu avec un Angevin.

L'identité de ces deux joueurs, Guingampais et Angevin, serait désormais connue par René Brugger. Celui-ci a par ailleurs découvert que le joueur du SCO aurait écrit dans cette conversation "match truqué". Celui de l'EAG, décrit comme "jeune", aurait d'abord alerté des membres plus expérimentés de l'effectif, qui s'en seraient ensuite épanchés auprès de Christophe Gautier, le directeur de la communication de l'En Avant. C'est lui qui aurait ensuite contacté Desplat, lequel a appelé la Ligue pour lancer la procédure. Pour rappel, la rencontre avait finalement été remportée 1-0 par Angers, ce qui avait considérablement arrangé les affaires de Guingamp dans la course au maintien.