Algérie - Haris Belkebla revient sur son coup de folie avant la CAN

Commentaire(s)
Algérie - Haris Belkebla revient sur son coup de folie avant la CAN
Belkebla revient sur sa polémique avec l'Algérie. CAN 2019

Suspendu par sa sélection à titre provisoire après avoir montré son derrière sur le réseau social Twitch avant le début de la CAN, Haris Belkebla a ressassé cet événement qui l’a profondément marqué pour Le Parisien. "J’ai commis une grosse erreur. Ce qui m’a fait le plus mal, c’est d’avoir fait du mal à ma famille, que notre nom soit sali. Mais cet écart de conduite était au départ surtout une mauvaise blague. Tous ceux qui me connaissent savent bien qui je suis vraiment. En aucun cas, je ne suis un élément perturbateur".

Son regret de ne pas avoir participé au sacre des Algériens est incommensurable. Avec son mea culpa, les hautes instances fennecs ont décidé de tourner la page et de rappeler en novembre dernier l’actuel joueur de Brest (16 matchs) dont les performances confirment tout le bien que pensait son sélectionneur. "Le jour même, il était en colère, il m’a convoqué et m’a dit que je devais partir. Il m’a demandé de faire profil bas. Mais ce que j’ai apprécié, c’est qu’il ne m’a pas condamné. Il m’a dit que je ne serai pas black-listé pour la suite", a conclu le joueur de 25 ans avant de recevoir les Girondins pour le compte des 8e de finale de la Coupe de la Ligue ce mercredi.