à la une
Jeudi 9 Juillet

Amiens - Joannin jubile mais reste vigilant

Commentaire(s)
Amiens - Joannin jubile mais reste vigilant
Bernard Joannin, le président d'Amiens.

Le Conseil d'Etat a annoncé cette semaine que les relégations d'Amiens et Toulouse étaient suspendues en attendant un nouvel examen de la situation par les instances et la possibilité d'une Ligue 1 à 22 équipes la saison prochaine. Quelques jours après cette décision, Bernard Joannin a exprimé sa satisfaction au micro de RCF Nord. "J'ai toujours dit que la décision du conseil d'administration de la Ligue était injuste, incohérente, infondée, et aujourd'hui le Conseil d’État me donne raison. Je suis fier et honoré d'avoir mené ce combat pour l'équité sportive. On l'a mené devant la plus haute instance administrative, et on a fait gagner les valeurs du football, les valeurs du sport. [...] On est impatients de retrouver les terrains et la compétition sportive. Je lance un appel solennel à la FFF et la Ligue: ces combats judiciaires n'ont que trop duré, je leur demande d'entériner cette solution d'un format nouveau à 22 équipes, de façon à ce que Lens et Lorient montent, et que Toulouse et Amiens restent en Ligue 1" a-t-il commenté.

Le président amiénois ne veut pas crier victoire trop vite et reste sur ses gardes. Il se dit prêt à poursuivre cette bataille judiciaire si besoin est. "Si la Ligue veut continuer ce combat judiciaire, Amiens continuera aussi et refera un référé au Conseil d’État. Jusqu'au bout nous continuerons. On ne va pas se laisser priver de cette absence de relégation. [...] J'étais intimement persuadé que nous allions faire cette saison une fin de championnat canon, comme chaque année. C'est le 'fighting spirit' picard. [...] On voulait juste réparer la décision glaciale de la Ligue" a-t-il ajouté, et de conclure : "nous allons retrousser nos manches et nous mettre au travail. L’entraînement va reprendre très rapidement, nos joueurs rentrent le 17 juin. Le coach et tout le staff vont avoir beaucoup de travail parce que nos joueurs n’ont pas joué depuis trois mois. Il y aura beaucoup de préparation à faire. La passion est là, et on fera, vous verrez, une très belle saison en Ligue 1."