Amiens - Pélissier reconnaît la supériorité de Rennes et regrette la grave blessure de Cornette

Commentaire(s)
Amiens - Pélissier reconnaît la supériorité de Rennes et regrette la grave blessure de Cornette
Pélissier ne s'alarme pas après la défaite RENNES AMIENS 16E JOURNéE L1 PéLISSIER

"On manquait trop d’énergie pour rivaliser contre cette équipe de Rennes." En conférence de presse, Christophe Pélissier était pragmatique après la défaite amiénoise à Rennes (1-2). "La meilleure équipe a gagné ce soir, il n’y a rien à dire là-dessus. On avait un peu moins de carburant, après cinq matchs en deux semaines, on n’a pas peiné, malgré les rotations."

Le coach reste serein et attend le week-end prochain : "on va bien récupérer pour bien aborder les quatre derniers matchs de l’année." Amiens s'est simplement retrouvé dépassé : "en deuxième période, ils ont gagné un nombre de ballons au milieu." Il reste malgré tout un fait de match en travers de la gorge de l'entraîneur, la possible faute de Jérémy Gélin sur Moussa Konaté : "tout le monde dit qu’il y a penalty, mais on est à la seizième journée, on n’a pas eu un penalty pour nous. Ça aurait pu nous donner un peu de carburant dans les jambes et dans les têtes." Dernière mauvaise nouvelle pour l'ASC : "Cornette souffre d’une fracture du péroné, je retiens plus cette blessure que la défaite."