à la une

Angers - Moulin refuse de fustiger son équipe après la défaite à Monaco

Stéphane Moulin, l'entraîneur du SCO Angers.
Stéphane Moulin, l'entraîneur du SCO Angers. 19E JOURNéE L1

Après une belle victoire à Lille mercredi (1-2), le SCO Angers n'a pas su enchaîner sur la pelouse de l'AS Monaco, s'inclinant lourdement (3-0, résumé et notes), hier soir lors de la 19ème journée de Ligue 1. Pour Stéphane Moulin, l'entraîneur angevin, ses joueurs, en manque de jambes, ont certes été battus par des Monégasques supérieurs, mais le score final, qu'il juge "sévère", ne reflète pas vraiment la physionomie de la rencontre.

"Il y a deux raisons qui expliquent notre défaite : on n’avait pas les mêmes jambes, c’est certain et puis, on est tombé sur un adversaire qui, je pense, nous a pris très au sérieux. Cela s’est senti. J’ai bien perçu que Monaco n’était pas, méfiant ce n’est pas le bon mot, il était extrêmement prudent. Ils avaient bien étudié notre jeu. Après sur les deuxième et troisième buts, on perd des ballons sur des dribbles, ce qui ne nous ressemble pas", a indiqué le technicien angevin. "Globalement, même si je trouve que cette équipe de Monaco nous a été supérieure, je trouve que sur l’ensemble du match le score est sévère. (...) Il y a des matches comme ça où il faut être plus efficace après je ne vais pas remettre tout en cause parce que l’on a perdu 3-0 à Monaco. C’est une équipe qui est 4e du championnat aujourd’hui, qui finira dans le quinté de tête, peut-être même mieux", a poursuivi Stéphane Moulin, et de conclure : "Je ne peux pas fustiger mon équipe. On a donné ce que l’on avait avec les moyens que l’on avait. On a été battus par plus fort que nous, je le reconnais volontiers".

Photos associées