à la une
Dimanche 9 Aout

Angleterre - Le coming out bouleversant d'un joueur de Premier League

Commentaire(s)
Angleterre - Le coming out bouleversant d'un joueur de Premier League
Un joueur de Premier League a fait son coming out.

Un joueur du championnat anglais vient de révéler son homosexualité dans une lettre ouverte publiée par The Sun. Un message touchant, qui en appellera peut-être d'autres.

C'est une lettre ouverte poignante que vient de dévoiler le journal The Sun, ce samedi. Cette dernière est écrite par un joueur de Premier League, de manière anonyme et hautement courageuse, qui profite de cette missive pour faire son coming out. Un message touchant, qui, espérons le, fera évoluer les mentalités dans un monde du football toujours très conservateur.

LES PRINCIPAUX PASSAGES DE CETTE LETTRE OUVERTE

"Je suis gay. Simplement l'écrire, est déjà une grosse étape pour moi. Mais seulement des membres de ma famille et un petit groupe de mes amis le savent. Je ne me sens pas prêt à le partager avec mon équipe ou mon entraîneur. C'est dur. Je pense la plupart de ma vie avec ces mecs et quand on rentre sur le terrain, on est une équipe. Mais il y a quelque chose en moi qui rend impossible le fait de m'ouvrir avec eux sur ce que je ressens".

"Je sais depuis mes 19 ans que je suis gay. Au quotidien, cela peut être un véritable cauchemar. Et cela affecte de plus en plus ma santé mentale. Je me sens pris au piège et ma peur est que révéler la vérité sur ce que je suis ne fera qu’empirer les choses. Donc, bien que mon cœur me dise souvent que je dois le faire, ma tête dit toujours la même chose: « Pourquoi tout risquer? » J’ai la chance de gagner un très bon salaire. J’ai une belle voiture, une armoire pleine de vêtements de marque et je peux me permettre d’acheter tout ce que je veux pour ma famille et mes amis. Mais une chose qui me manque est la compagnie. Je suis à un âge où j’aimerais être en couple. Mais à cause du travail que je fais, le niveau de confiance envers un partenaire à long terme doit être extrêmement élevé. Donc, pour le moment, j’évite toute relation".

"Il y a encore énormément de préjugés dans le football"

"La vérité est que je ne pense pas que le football soit encore prêt pour un joueur ouvertement homosexuel. L’Association des footballeurs professionnels se déclare prête à aider un joueur à faire son coming-out. Et ils ont dit qu’ils offriraient des conseils et du soutien à quiconque en aurait besoin. Ils se trompent d’objectif. Si j’ai besoin de soutien, je peux prendre rendez-vous avec quelqu’un. Ce que les responsables du jeu doivent faire, c’est éduquer les fans, les joueurs, les managers, les agents, les propriétaires de clubs – essentiellement toutes les personnes impliquées dans le jeu".

"La réalité est qu’il y a encore énormément de préjugés dans le football. Il y a d’innombrables fois où j’ai entendu des chants homophobes de la part des supporters. (…) Dans l’état actuel des choses, mon plan est de continuer à jouer aussi longtemps que je me sens capable et de faire mon coming-out après ma retraite. C’était super le mois dernier de voir Thomas Beattie lever la main et admettre qu’il était gay. Mais le fait qu’il ait dû attendre sa retraite vous dit tout ce que vous devez savoir. Les footballeurs ont encore trop peur de faire le pas pendant qu’ils jouent. Depuis un an, je reçois le soutien de la Fondation Justin Fashanu, notamment pour faire face aux conséquences que tout cela a sur ma santé mentale. Il est difficile de dire en mots combien la Fondation a aidé. Cela m’a fait sentir soutenu et compris et m’a donné la confiance d’être plus ouvert et honnête avec moi-même en particulier. Sans ce soutien, je ne sais vraiment pas où j’en serais maintenant".

"La paix intérieure, ça ne s'achète pas"

"Je sais qu’on pourrait arriver au point où je trouve impossible de continuer à vivre dans le mensonge. Si je suis mon plan, je vais prendre ma retraite plus tôt que prévu et faire mon coming-out. Je pourrais perdre des années d’une carrière lucrative. Mais vous ne pouvez pas mettre un prix sur votre tranquillité d’esprit et votre paix intérieure. Et je ne veux pas vivre comme ça pour toujours".