à la une
Lundi 13 Juillet

Arrêt L1 - Aulas veut faire payer l'Etat français !

Commentaire(s)
Arrêt L1 - Aulas veut faire payer l'Etat français !
Aulas veut faire payer l'Etat français

Depuis plus d'un mois maintenant, Jean-Michel Aulas s'acharne pour tenter de faire changer la décision de la LFP d'arrêter la L1. Absent du Conseil d'administration de la Ligue, qui a tranché pour la fin du championnat, le patron de l'OL n'a pas manqué une occasion hier d'adresser un petit tacle à ce fameux CA sur les ondes de RMC... "Comme vous le savez, je ne suis pas au Conseil d'administration, mais vous savez aussi que le Conseil d'administration est composé de beaucoup de présidents qui avaient intérêt à ce que le championnat s'arrête et que le mode de calcul du coefficient puisse permettre aux gens qui risquaient de descendre de ne pas descendre, aux gens qui risquaient de pouvoir jouer la coupe d'Europe de la jouer avec certitude. C'est là où le bât blesse : ce n'est pas une décision d'Assemblée générale" explique Aulas.

Toutefois, l'Etat français en a aussi pris pour son grade puisque ce sont les Politiques qui ont amené à mettre un terme aux saisons des sports professionnels. Ainsi, Jean-Michel Aulas a confié que plusieurs clubs pourraient déposer un recours en justice pour demander une indemnisation par rapport aux pertes financières engendrées par l'arrêt de la saison. En gros, il tient l'Etat comme responsable. "À partir du moment où c'est l'État qui a intimé l'ordre d'arrêter le championnat, la responsabilité de l'État est engagée et il faut aller réclamer les 800 millions d'euros de déficit probable pour l'exercice en cours". Ambiance.