à la une

ASM - Niko Kovac félicite ses troupes et défend Wissam Ben Yedder

Niko Kovac, l'entraîneur de l'AS Monaco.
Niko Kovac, l'entraîneur de l'AS Monaco. 19E JOURNéE L1

Au Stade Louis-II, hier soir à l'occasion de la 19ème journée de Ligue 1, l'AS Monaco n'a fait qu'une bouchée du SCO Angers (3-0, résumé et notes). Pour Niko Kovac, l'entraîneur asémiste, les Rouge-et-Blanc ont purement et simplement réalisé leur meilleur match de la saison. "C'est une bonne soirée. Je peux dire que c'est le meilleur match qu'on a fait. On a été bien structurés, constants. On a eu la possession. On est très satisfaits. J'avais dit qu'Angers était une belle équipe. Contre une très bonne équipe, on n'a pas fait de faute, en respectant notre plan de jeu. Je suis très satisfait de tout le monde. Défendre commence par le travail des attaquants. Ils pressent très haut et on a moins de problèmes derrière. Wissam (Ben Yedder) a beaucoup travaillé sur ce match. Kevin (Volland) et Sofiane (Diop) aussi. J'ai un gros groupe, avec de la qualité", a estimé le technicien croate, qui trouve son équipe sur le bon chemin : "On reste les pieds sur terre. C'est dur en L1. Mais on est sur le bon chemin. J'attends encore des hauts et des bas, car l'équipe est jeune. Si on joue à 100% on gardera la 6e place, voire mieux. Sinon on descendra. On est à la mi-temps du championnat. Je crois en mes joueurs, en leur progression et leur développement".

L'ancien entraîneur du Bayern Munich s'est ensuite attardé sur son attaquant et capitaine, Wissam Ben Yedder (30 ans, 7 buts et 4 passes décisives en 18 matches de championnat), qui peine à retrouver son efficacité de la saison dernière. Face aux journalistes, Niko Kovac a pris la défense de son international français (11 sélections, 2 buts), dont il a vanté les nombreuses qualités : "Wissam ? Nous l'aidons. Toute l'équipe l'aide. On attend qu'il marque. Il veut marquer, je le comprends. Mais il a été important, il a travaillé très fort pour l'équipe et créé des opportunités. Je connais ses qualités. Dans le futur, il va marquer des buts importants pour l'équipe. Je le supporterai jusqu'au bout. Le sortir, ce n'est pas contre lui. Cela fait partie de la gestion globale de l'effectif. On gagne ensemble, on perd ensemble. Je lui ai dit : « Je sais que tu veux marquer. Mais c'était important de voir comment on pouvait travailler ensemble en défense. » Vous (Ndlr, les médias), vous regardez ses buts et ses passes. Moi, je regarde le match globalement. En défense, je lui mets 10/10. En attaque, 7/10. C'est pas si mal…", a-t-il conclu.

Photos associées