à la une

ASM - Robert Pirès remercie Monaco et la Russie

Commentaire(s)

Si tout le monde attendait l'Olympique de Marseille ou l'Olympique Lyonnais, c'est finalement l'AS Monaco qui à coups de pétrodollars russes s'apprête à s'imposer en nouveau grand rival du Paris Saint Germain au sein de notre championnat de Ligue 1. Une situation qui ne manque pas de panache, pour un club qui revient tout juste de Ligue 2, et qui réjouit tout particulièrement notre ancien champion du monde, millésime 1998, Robert Pirès, au micro d'RMC.

"Je dis merci et bravo à Monaco. Merci à ce président russe qui va apporter des joueurs et un peu de fantaisie. Aujourd'hui, Monaco est capable financièrement de rivaliser avec le Paris Saint-Germain, donc j'ai hâte de voir le prochain PSG-Monaco, comme tout le monde, je pense."