ASSE - Bayal : "Je suis tombé sur la tête"

Commentaire(s)
ASSE - Bayal : 'Je suis tombé sur la tête'
Bayal met les choses au clair
Le défenseur de l'AS Saint-Etienne, Moustapha Bayal Sall, est revenu, dans un entretien accordé à L'Equipe, sur son cas personnel ainsi que sur celui de ses coéquipiers lofteurs, Sylvain Monsoreau et Boubacar Sanogo. Ecoeuré par sa situation et la façon dont il est traité, le défenseur ne mâche pas ses mots. Lié avec les Verts, jusqu'en Juin 2013, le défenseur touche 130.000 euros mensuels et aimerait trouver, au plus vite, une porte de sortie à cette impasse.

« Je suis tombé sur la tête, j’en suis resté sans voix »

« D’un côté, j’étais en colère. De l’autre, j’étais si déçu de ce qu’ils me faisaient que j’en ai rigolé. »

« Si je ne peux même plus aller soutenir mes gars, avec qui on se téléphone tous les jours, mieux vaut rester chez moi »

« J’étais “le Géant Vert”, “le Tarzan” de Romeyer, mon seul père en France. C’est lui, le président du club... Moi, je n’ai pas été éduqué pour être sauvage. Je crois en Dieu. J’ai de bons conseillers et je suis fort mentalement. Mais il y a des limites. ».