ASSE - Caïazzo confirme pour Gasset, Romeyer négocie avec Puel : la cacophonie continue chez les Verts...

Commentaire(s)
ASSE - Caïazzo confirme pour Gasset, Romeyer négocie avec Puel : la cacophonie continue chez les Verts...
Bernard Caïazzo, le président du conseil de surveillance de l'AS Saint-Etienne. MERCATO

Alors que l'AS Saint-Etienne n'en finit plus de sombrer, sur le terrain et au classement de la Ligue 1, Bernard Caïazzo a finalement affirmé à France Bleu Saint-Etienne qu’il tentait bel et bien de convaincre Jean-Louis Gasset de revenir sur le banc. Alors même que Ghislain Printant est, jusqu'à preuve du contraire, toujours sous contrat, et que Roland Romeyer travaille en parallèle sur le dossier Claude Puel.

Hier soir, à domicile contre Metz (0-1, analyse et notes) à l'occasion de la 7ème journée de Ligue 1, les Verts ont chuté pour la quatrième fois de la saison au terme d'une rencontre durant laquelle ils ont affiché un niveau de jeu et un état d'esprit très inquiétants. Désormais relégable au classement (dix-neuvième, cinq points) et alors qu'un calendrier compliqué se profile (déplacement à Nîmes, réception du VfL Wolfsburg puis derby face à l'Olympique Lyonnais), le club ligérien, qui dispose du plus gros budget de son histoire, ne peut pas se permettre de se morfondre dans les abymes du classement et doit changer quelque chose. Comme bien souvent dans ces cas-là, l'entraîneur est le premier fusible à sauter.

À lire aussi : Printant persiste, il ne quittera pas son poste

Ghislain Printant (58 ans), pour qui la marche semble bien trop haute, est sur la sellette et devrait rapidement être évincé de son poste d'entraîneur en chef de l'équipe première. Pour lui succéder, deux noms circulent dans le Forez. Le premier mène à une vieille connaissance, Jean-Louis Gasset (65 ans). Auprès de nos confrères de Radio France Bleu Saint-Etienne, Bernard Caïazzo a affirmé, après avoir démenti l'information quelques jours auparavant, qu’il plaidait bien pour un retour de l'homme à la casquette, qui a permis aux Verts de retrouver l'Europe. "Il n'y a pas 36 solutions, Gasset est la solution", a fait savoir le président du conseil de surveillance, qui fait tout son possible en coulisses pour convaincre l’ancien technicien des Verts (décembre 2017-mai 2019). "Il réfléchit mais j’ai bon espoir", a ainsi précisé le dirigeant.

À lire aussi : Le ras-le-bol de Stéphane Ruffier

L'envie d'un retour de Jean-Louis Gasset sur le banc ligérien est compréhensible. L'homme est un habitué des missions délicates - il l'a déjà prouvé à maintes reprises dans sa carrière - et présente l'avantage de très bien connaître les joueurs stéphanois. Mais l'hypothèse d'un retour ne séduit pas forcément Roland Romeyer. Le président du directoire travaillerait sur une autre piste, celle menant à Claude Puel (58 ans), également libre de tout engagement mais qui a déjà, par le passé, dit non à l'ASSE à deux reprises. Un rendez-vous serait d'ailleurs programmé ce jeudi entre le dirigeant et l'ancien entraîneur de l'OGC Nice. Si les Verts affichent un visage inquiétant voire affligeant sur les terrains de notre élite française, une chose ne changera visiblement jamais dans le Forez, à savoir la cacophonie qui règne au sein de la direction ligérienne...