ASSE - Claude Puel prône une révolution de la formation française

Commentaire(s)
ASSE - Claude Puel prône une révolution de la formation française
Claude Puel veut davantage insister sur la technique, au détriment du physique.

Longuement interrogé par France Football dans l'édition de cette semaine, Claude Puel donne son avis sur la formation des joueurs dans l'Hexagone. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'entraîneur de l'ASSE n'est pas un fervent défenseur du système actuel. "On ne peut pas prendre des joueurs à dominante physique, qui ont du mal à réussir un bon contrôle, une bonne passe, un bon décalage, une bonne frappe, ou simplement qui ne possèdent pas la bonne gestuelle devant le but ou dans les vingt derniers mètres, et espérer développer du jeu", raisonne-t-il. "C'est une simple question de bon sens et de cohérence. Combien de fois je vois des situations où une équipe a réussi à déséquilibrer son adversaire sans pouvoir ensuite marquer ni même se créer une occasion, parce qu'elle ne parvient pas à exploiter la situation, parce qu'elle n'a pas la qualité de centre, de déplacement ou de passe dans le bon tempo ? On en revient toujours là : la technique, la créativité et l'intelligence de jeu n'ont pas de prix."

Passé par les bancs de l'AS Monaco, Lille, Lyon, Nice, Southampton et Leicester, Puel aimerait opérer une révolution dans la formation des jeunes joueurs français. "Contrairement à d'autres pays, on a la chance de pouvoir former différents profils de footballeur. Il n'est pas interdit d'avoir des joueurs puissants et rapides, qui poussent leur ballon et font des différences individuelles. Mais si on travaillait davantage la technique, l'anticipation ou la lecture du jeu, je suis sûr qu'on pourrait prendre de l'avance sur tous les autres", poursuit-il, avant de conclure. "C'est dommage et je ne me satisfais pas de cette situation. Même si on est le pays champion du monde..."