ASSE - Comment Claude Puel a recollé les morceaux avec Wahbi Khazri

Commentaire(s)
ASSE - Comment Claude Puel a recollé les morceaux avec Wahbi Khazri
Wahbi Khazri a débloqué son compteur en L1 la semaine dernière.

"Je ne lui demande pas de marcher sur l'eau mais de courir sur le terrain", déclarait Claude Puel au sujet de Wahbi Khazri, samedi dernier en conférence de presse. Le lendemain, l'attaquant tunisien, piqué, inscrivait enfin son premier but de la saison en Ligue 1 pour ouvrir le score devant Amiens (2-2). Dans une interview à L'Equipe, l'entraîneur Stéphanois raconte comment il s'est rabiboché avec son joueur, quelques heures avant la rencontre. "On se promenait, je lui ai dit que je l'avais trouvé très bien lors du dernier entraînement. Ça a amorcé la discussion, ça lui a permis aussi de s'exprimer, de dire ce qu'il ressentait", explique Puel.

Réputé pour être très directif avec ses joueurs, notamment au début de sa carrière de coach, le technicien de 58 ans assure être resté fidèle à "sa personnalité, ses valeurs", mais concède s'être "adapté" à l'évolution des mentalités, ce qui implique d'arrondir les angles. "On est obligés de s'adapter aux nouvelles générations, à la société, il faut être ouvert, regarder comment ça se passe. Sans perdre sa personnalité, ses valeurs, et en sachant que le discours et le chemin peuvent être différents. Je ne sais pas si je me suis arrondi. Je fais plus attention plus naturellement", explique-t-il.