ASSE - Galtier a du mal à avaler la pilule !

Commentaire(s)
ASSE - Galtier a du mal à avaler la pilule !
Christophe Galtier regrette les fins de matches désastreuses de sa formation...

Quelques minutes seulement après la désillusion de son élimination de l'Europa League, suite à une défaite 2-1 concédée à Bâle, Christophe Galtier avait la tête des mauvais jours. Une fois encore, ses Verts ont perdu très gros dans le temps additionnel.

"Cruel", voilà le mot qui revient le plus souvent entre les lèvres des Stéphanois, battus 2-1 par Bâle en match retour de la Ligue Europa, ce soir (victoire 3-2 à l'aller). "Cruel, c'est le terme", a confirmé Christophe Galtier après la rencontre, face au micro de BeIN Sports. "Le scénario est terriblement dur pour nous. Je pense qu'on était mieux sur ce match-là que sur le match aller (...) Les joueurs ont fait une belle campagne européenne, ils ont fait honneur au maillot, au club. C'est cruel pour tout le monde, mais il faut aller de l'avant et on fera une analyse à froid sur les progrès qu'on doit faire."

Parmi ces "progrès", celui d'une certaine fragilité à corriger dans le temps additionnel. Car après des matches nuls concédés dans les dernières secondes face à Monaco (1-1), puis à Marseille (1-1), les Verts ont encore laissé échappé un match qui leur tendait les bras, ce soir. "Monaco, Marseille, et maintenant Bâle, ça fait beaucoup... On n'a pas été bons dans la gestion des émotions. Quand on a des papillons dans la tête, ça devient préjudiciable. Malheureusement, ça se renouvelle, il faudra le digérer rapidement", a prévenu l'entraîneur Stéphanois, qui doit déjà préparer la réception de Caen dans trois jours (28e journée de L1) et celle de Paris dans moins d'une semaine (1/4 de finale de Coupe de France).

Mais pour Galtier, le bilan des Verts sur la scène européenne reste honorable. Au-delà d'une élimination qu'il aurait aimée voir arriver plus tard dans la saison, le coach ligérien retient surtout d'avoir offert plus de spectacle que l'année dernière, où Romain Hamouma et ses coéquipiers avaient été décriés pour leur manque d'allant offensif. "On a su marquer sur nos douze matches. C'est mieux que la saison précédente et j'espère que l'ASSE sera là la saison prochaine pour faire encore mieux !"