ASSE - Galtier a regardé la victoire des Verts depuis sa télé

Commentaire(s)
ASSE - Galtier a regardé la victoire des Verts depuis sa télé
Galtier n'était pas sur son banc de touche ce jeudi soir...

Christophe Galtier a vécu un drôle de match ce soir. Pas depuis les tribunes de Geoffroy-Guichard, où l'UEFA lui avait pourtant attribué une place en raison de sa suspension, mais du centre d'entraînement de l'ASSE, à l'Etrat, où il a suivi la victoire de son équipe (1-0) sur la petite lucarne. C'est ce qu'il a confié lors de son retour dans le Chaudron, quelques minutes seulement après le coup de sifflet final...

Christophe, quelle est votre analyse après cette victoire ?

"Je dois vous dire que j'ai suivi le match depuis l'Etrat sur un grand écran. Ça m'a permis de laisser libre René (Lobello, son adjoint, ndlr) dans les décisions qu'il devait prendre. On avait préparé beaucoup de choses, notamment l'entrée de Robert (Beric, ndlr). Après, il fallait choisir à la place de qui il devait rentrer, même si on savait quand ce serait. Tout ça a été bien géré. Ensuite, il y a le match dans son contenu, face à un adversaire qui a essayé, au départ, puis qui a reculé... J'aurais préféré gagner ce match sur les nombreuses occasions que nous avons eues. On n'était pas à l'abri d'un match nul dans les dernières minutes. Je n'étais pas très à l'aise devant mon écran. Je félicite aussi Jessy Moulin pour son match et la série qu'il a eu à jouer (en l'absence de Stéphane Ruffier, suspendu, ndlr)."

Cette victoire relance-t-elle votre équipe ?

"L'essentiel était de gagner, même si on aurait préféré marquer plus de buts, notamment sur les nombreuses occasions qu'on s'est créées. On connaissait l'importance des coups de pieds arrêtés, ça nous a souri. Je trouve que dans l'ensemble, par rapport aux derniers matches, nous avons eu beaucoup de situations."

Qu'est ce qu'il faut encore améliorer dans le jeu ?

"La finition. Les centres, aussi. On a eu beaucoup de renversements de jeu intéressants, mais la qualité des centres doit être meilleure."

Votre équipe est complètement relancée dans la course à la qualification...

"Il reste neuf points en jeu, donc je pense que, maintenant, ça se jouera avec Mayence et Anderlecht (à égalité de points avec l'ASSE, ndlr). Il faudra faire un résultat positif à Qabala."

Comment avez-vous vécu le match depuis un écran ?

"J'ai pris beaucoup de notes. Au niveau de l'émotion, on ne ressent rien. Il n'y a pas l'ambiance. J'ai aussi pris note des commentaires, qui sont justes. C'était une expérience désagréable. Mais j'ai travaillé et j'en parlerai aux joueurs demain matin. Quand on a marqué, je n'ai pas bondi de mon siège. On n'était pas à l'abri d'une mauvaise situation et je suis resté très très inquiet."

Qu'avez-vous pensé du coaching de René Lobello ?

"J'ai apprécié la manière dont René a pris le match. J'attendais d'autres changements mais le match était tellement indécis qu'il a décidé de maintenir les joueurs le plus longtemps possible. Il a bien coaché. Dans l'analyse, on ne peut pas vraiment être satisfait, mais j'ai aussi trouvé les joueurs très entreprenants."