ASSE - La quête d'un troisième actionnaire avance à St-Etienne...

Commentaire(s)
ASSE - La quête d'un troisième actionnaire avance à St-Etienne...
Bernard Caïazzo et Roland Romeyer bientôt accompagnés par un 3e actionnaire ?

Comme l'année dernière à pareille époque, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer espèrent s'entourer d'un troisième actionnaire à la tête de l'ASSE, durant l'intersaison.

Bernard Caïazzo est de retour aux affaires à Saint-Etienne. Le président du conseil de surveillance de l'ASSE a assisté mardi, depuis Washington, à l'annonce du départ de son entraîneur Jean-Louis Gasset. Il n'y a réagi que ce vendredi chez nos confrères de France Bleu, en faisant part de sa volonté de promouvoir Ghislain Printant au poste de numéro un. Mais ce n'est pas la seule annonce faite par le dirigeant des Verts.

A la recherche d'un nouvel actionnaire pour l'accompagner, voire lui succéder à la tête de l'ASSE, depuis plus d'un an maintenant, Caïazzo a laissé entendre que cette quête est en bonne voie. "Nous avançons sur l'arrivée d'un troisième partenaire", a-t-il confié. "Et je peux vous annoncer qu'il y a plus de chance qu'il y en ait qui arrive cet été que l'inverse." A-t-il profité de son passage de l'autre côté de l'Atlantique pour débusquer de potentiels investisseurs ? C'est possible, mais l'histoire récente du club stéphanois incite à la prudence.

La jurisprudence Peak6

Il y a un an jour pour jour, l'AS St-Etienne annonçait la fin des négociations avec Peak6, un fonds d'investissement américain représenté par Jérôme de Bontin qui était tout proche de racheter le club. Les deux co-présidents étaient alors restés en poste, mais n'ont pas cessé leurs prospections. En avril dernier, Romeyer disait rechercher un actionnaire "minoritaire, apportant de l'argent au capital du club" et qui aurait "vocation à prendre petit à petit le relais". On devrait y voir plus clair dans les prochaines semaines.