à la une
Mercredi 30 Septembre

ASSE - Le handicap de Bernard Caïazzo dans sa quête de nouveaux investisseurs

Commentaire(s)
ASSE - Le handicap de Bernard Caïazzo dans sa quête de nouveaux investisseurs
Bernard Caïazzo et Roland Romeyer cherchent un nouveau collaborateur.

Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, les deux co-présidents de l'ASSE, sont toujours ouverts à l'arrivée d'un nouvel investisseur à leurs côtés. "On n'est pas dans une recherche active", précise néanmoins le premier, dans une interview au Progrès. "Si quelqu'un veut entrer au capital, un peu comme au Paris FC (le Bahreïn à hauteur de 20%, ndlr), c'est bien. On cherche plus un investisseur minoritaire dans un premier temps pour voir comment ça se passe pendant quelques années. Mais on est obligé de penser à l'avenir. Nous ne sommes pas immortels avec Roland. Penser à l'avenir, c'est protéger l'institution."

Caïazzo, qui révèle qu'un "groupe américain" dont "personne n'a jamais su le nom du groupe en raison de la règle de confidentialité", était proche d'entrer dans le capital l'année dernière, estime que les Verts accusent un déficit d'attractivité lié au contexte extra-sportif, en comparaison à d'autres villes françaises. "Je vais le dire avec franchise, nous avons un petit handicap. Pour ceux qui connaissent le football, Saint-Etienne est une grande capitale. Mais pour ceux qui ne le connaissent pas, à choisir entre Bordeaux, Nice et Saint-Etienne, c'est sûr que la Riviera ou les vins de Bordeaux présentent plus d'attraits", explique-t-il. "C'est pour ça que notre priorité est de discuter avec des gens qui connaissent le football."