ASSE - Mercato : Ghislain Printant commence à s'impatienter

Commentaire(s)
ASSE - Mercato : Ghislain Printant commence à s'impatienter
Ghislain Printant attend des renforts rapidement sur le mercato. MERCATO ASSE MERCATO

Déjà très animé, le mercato stéphanois est encore loin d'être fini. C'est en tout cas l'espoir nourri par l'entraîneur des Verts, qui souhaite voir arriver encore plusieurs renforts et le plus rapidement possible...

La préparation estivale des Verts n'est pas de nature à rassurer Ghislain Printant sur les capacités de son groupe, en l'état, à performer sur une saison où l'ASSE jouera sur plusieurs tableaux (Ligue 1, coupes nationale et Ligue Europa). Avec seulement deux victoires (contre Andrézieux et Montpellier) pour une défaite (contre Marseille) et deux nuls, face à Clermont puis ce dimanche à Middlesbrough (1-1), la formation ligérienne affiche des résultats peu probants mais surtout, sur le fond, un manque de liant assez frappant.

Il faut dire que la première partie du mercato stéphanois a été assez animée, autant dans un sens que dans l'autre, et Printant, s'il n'affiche pas encore trop d'inquiétude, laisse au moins poindre un brin d'impatience sur la constitution de son effectif. "Mon objectif, je l’ai dit à mes dirigeants, c’est d’être opérationnel dès la première journée de championnat. Je pense qu’ils en sont conscients. Aujourd’hui, je dis qu’il faut rapidement rentrer du monde", a-t-il résumé après le nul de son équipe en Angleterre, dans des propos retranscrits par Le Progrès. Alors que le championnat reprend dans une grosse dizaine de jours, Printant souhaite voir arriver des renforts rapidement. "On expérimente. Mais à un moment donné, il faut arrêter d’expérimenter et avoir une bonne assise."

Plusieurs arrivées qui peinent à compenser un exode massif

Pour l'instant, les dirigeants Stéphanois ont offert à leur nouvel entraîneur pas moins de cinq recrues. Harold Moukoudi est arrivé pour 0€, tandis que les transferts de Sergi Palencia, Ryad Boudebouz, Zaydou Youssouf et Denis Bouanga ont coûté au total 12 M€, soit le prix de vente de Rémy Cabella à Krasnodar (hors bonus). Quantitativement, l'effectif ne s'est pas étoffé puisque même si William Saliba est prêté suite à sa vente à Arsenal (pour 30 M€), au moins cinq joueurs utilisés chez les pros l'an passés sont partis sans rapporter le moindre euro (Vada, Aït-Bennasser, Subotic, Salibur, Polomat...).

Des renforts devraient encore débarquer à L'Etrat, notamment au milieu et au poste de latéral gauche, mais ce turn-over aussi tardif que profond n'aide par Printant à mettre son équipe en place. D'autant plus que celle-ci est actuellement amputée de Loïc Perrin et William Saliba, dont la reprise a été contrariée par des pépins physiques. "Si on veut performer cette saison, il faut garder un équilibre. Aujourd’hui, avec les absences, on peut s’apercevoir qu’il n’y est pas. Cela permet aux jeunes de s’exprimer mais il faut vite remplir les cases qu’ils manquent pour aborder la première journée en ayant quelques automatismes." Le message est passé.