à la une

ASSE - Puel : "Oui, on est à la lutte pour le maintien"

Claude Puel, l'entraîneur de l'AS Saint-Etienne.
Claude Puel, l'entraîneur de l'AS Saint-Etienne. 12E JOURNéE L1

Ce vendredi après-midi en conférence de presse, Claude Puel s'est exprimé sur l'actualité de l'AS Saint-Etienne. À deux jours de la réception du Lille OSC, prévue ce dimanche soir (21 heures, Stade Geoffroy-Guichard) en clôture de la 12ème journée de Ligue 1, l'entraîneur et manager général des Verts a assuré que tout le club avait bien conscience de cette délicate situation sportive. Après sept défaites de rang en championnat, le technicien forézien espère surtout que son équipe parviendra rapidement à trouver "un déclic salvateur", qui remettra "toute l'équipe dans le bons sens".

"Les joueurs sont marqués, tout le monde est marqué. Tout le monde est conscient de la situation. Ce serait grave de ne pas l’être. On a des échanges. On partage des moments difficiles et on a tous envie de faire tourner la dynamique. À nous de forcer la réussite et de faire pencher la balance du bon côté. Quand on a une succession de mauvais résultats, il faut trouver comment briser cette spirale et avoir un déclic salvateur. Il faut de la réussite, un petit quelque chose qui remette toute l’équipe dans le bon sens. Il faut rester concentré, ne pas se disperser. On est dans le même bateau et on a envie de réagir tous ensemble. Il faut être tous ensemble. C’est une épreuve pour le groupe, le club", a reconnu Claude Puel, et d'ajouter : "Quand on sort d’une telle situation, on en sort beaucoup plus fort. C’est un passage, quand il est passé, qui peut être très formateur. Mais bien sûr quand on est dedans c’est difficile. Ça ne plombe pas plus les jeunes, ça touche tout le monde, le club, les supporters… On se doit tous ensemble d’avoir la bonne réaction. J’ai la sensation que les joueurs ne lâchent pas. On est dans une situation où on lutte avec plusieurs équipes pour sortir la tête de l’eau. Oui, on est à la lutte pour le maintien. On ne va pas dire qu’on est dans une situation pour jouer l’Europe".