ASSE - Roland Romeyer est au bout du rouleau


Roland Romeyer veut passer le relais...
ASSE - Roland Romeyer est au bout du rouleau

Dans un entretien à France Football, Roland Romeyer confie toute la lassitude qui l'a gagné au fil de cette saison, extrêmement délicate pour l'ASSE.

L'AS St-Etienne vit bien une saison de transition. Pas seulement sur le plan sportif, où le départ de Christophe Galtier après plus de sept ans a précédé une valse des entraîneurs (Oscar Garcia, Julien Sablé, Jean-Louis Gasset se sont succédés au poste en l'espace de quelques mois), mais aussi en coulisses, où les co-présidents Bernard Caïazzo et Roland Romeyer ont récemment affiché leur volonté de prendre du recul dans le management du club. Le second, président du directoire de l'ASSE depuis 2010, se dit carrément lassé par le rôle.

"Il arrive un moment où vous êtes fatigué", explique-t-il dans les colonnes de France Football. "Je vis très mal tout ça." On l'avait effectivement vu sortir de ses gonds lors de la réception de Monaco (0-4 le 15 décembre), un peu plus d'un mois après la claque reçue dans le derby (0-5 devant Lyon le 5 novembre) qui l'a empêché de dormir la nuit suivante. "Je ne vais pas laisser ma vie au stade. J'arrive au bout de l'histoire", poursuit Romeyer, qui souhaite quitter l'ASSE en même temps que son associé Caïazzo (président du conseil de surveillance).

Paquet est "le nouveau patron"

C'est dans l'optique de "passer le relais" qu'a été nommé Frédéric Paquet au poste de directeur général, en début d'année. Officieusement, Roland Romeyer a d'ores et déjà pris ses distances avec le management du club, puisqu'il considère que l'ancien directeur sportif du LOSC en est devenu "le nouveau patron", en attendant l'arrivée d'un repreneur pour le club forézien. Un vent de changement souffle au-dessus de Geoffroy-Guichard...

Saint-Etienne

ASSE Romeyer