ASSE - Wahbi Khazri, l'exemple à suivre pour les Verts


Wahbi Khazri (ASSE) regrette son face-à-face manqué avec Abdoulaye Diallo (Stade Rennais).
ASSE - Wahbi Khazri, l'exemple à suivre pour les Verts

Il a été le meilleur joueur de l'ASSE, hier après-midi face à Rennes (1-1, résumé et notes), avec un but et une belle débauche d'énergie. Il, c'est Wahbi Khazri, la principale menace offensive des Verts. Pourtant, en zone mixte, le nouveau numéro 10 des Ligériens n'avait pas envie de se contenter de cette belle prestation individuelle, se montrant très exigeant envers lui-même. Un exemple à suivre...

Dimanche après-midi, Wahbi Khazri, débarqué cet été à Saint-Etienne, a retrouvé son ancien club du Stade Rennais. L'international tunisien (40 sélections, 14 buts) s'est rappelé aux bons souvenirs des Rouge-et-Noir, rendant une partition de grande qualité. Comme souvent serait-on tenté de dire, qui plus est dans le Chaudron. Ainsi, dès la 4ème minute de la rencontre, le milieu de terrain offensif ou attaquant a placé les siens en tête, après avoir obtenu et converti un penalty.

Le Chaudron est son nouveau jardin

Une entame en fanfare pour le nouveau petit prince de Geoffroy-Guichard (5 buts inscrits cette saison en 9 matches disputés, tous à domicile), qui ne s'est ensuite pas endormi sur ses lauriers. Très remuant (4 dribbles réussis), batailleur (3 tacles) et volontaire (2 corners obtenus), il a été impliqué dans tous les - rares - bons coups stéphanois (4 tirs tentés). Une nouvelle copie convaincante en somme, qui ne suffisait pas au principal intéressé, encore et toujours plus exigeant.

En effet, l'ancien joueur de Rennes n'a pas digéré son occasion de la 42ème minute de jeu. Après une merveille de contrôle orienté de l'extérieur du pied, dans la surface, qui a éliminé deux adversaires, il a enchaîné avec une frappe rasante du plat du pied droit, détournée sur le poteau puis stoppée sur la ligne par Abdoulaye Diallo. Une action de grande classe, oui. Insuffisante toutefois pour satisfaire Wahbi Khazri, qui se "devait de la mettre" selon ses propos.

"Je m'en veux un peu"

"Je dois marquer sur ma deuxième occasion. C'est une situation très franche, je dois la mettre. Le gardien fait un bel arrêt, mais si je la mets, je pense que le match est plié. Donc, je m'en veux un peu. Moi, en tant qu'attaquant, je sais ce dont je suis capable dans cette position là. À 2-1, cela n'aurait pas été le même match. Si j'avais marqué, cela aurait mis un coup au moral des Rennais. Ce sont des choses qui arrivent. À moi de continuer à travailler", a-t-il lancé en zone mixte.

Un discours quelque peu inhabituel, mais qui est bel et bien celui d'un vrai leader : "On voulait gagner. Le nul est logique mais on est capable de faire beaucoup mieux. On n'a pas fait tout ce qu'il fallait pour s'imposer", a d'ailleurs poursuivi Wahbi Khazri, plus que jamais déterminé à tirer le maximum de ses capacités personnelles, mais aussi de son équipe. Aux autres joueurs de l'effectif stéphanois de s'en inspirer le plus possible...

Ligue 1

Saint-Etienne

Wahbi Khazri

ASSE 10e journée L1 Khazri