Ballon d'Or 2018 - Ces stats qui rendent le sacre de Luka Modric surprenant...

Commentaire(s)
Ballon d'Or 2018 - Ces stats qui rendent le sacre de Luka Modric surprenant...
Luka Modric a reçu le Ballon d'Or 2018 lundi soir. REAL MADRID MODRIC CROATIE BALLON D'OR 2018

Luka Modric a remporté hier son premier Ballon d'Or, à 33 ans. Une belle récompense pour le milieu croate, mais qui peut surprendre au vu de ses statistiques personnelles cette année...

Beaucoup s'en doutaient, d'autres le savaient déjà. Le classement final du Ballon d'Or avait filtré quelques heures avant qu'il ne soit dévoilé par France Football lors de la cérémonie organisée hier soir au Grand Palais, mais voir le trophée entre les mains de Luka Modric en a tout de même surpris plus d'un. L'immense talent du milieu de terrain croate n'est pas en question et le voir récompensé de son immense carrière, à 33 ans, par une nouvelle distinction personnelle après le prix "The Best" de la FIFA au mois de septembre, a dû émouvoir bon nombre d'amateurs du ballon rond. Néanmoins, plusieurs statistiques rendent ce sacre assez énigmatique.

Même s'il est davantage réputé pour son implication dans la production du jeu de ses équipes, indiscutable que ce soit avec le Real Madrid en Ligue des Champions ou avec la Croatie en Coupe du Monde, il convient d'abord de noter que Modric n'a inscrit que trois buts, toutes compétitions confondues, en 2018. Un bilan extrêmement faible pour un milieu de terrain, surtout au sortir d'une décennie d'hégémonie Ronaldo-Messi rythmée par les statistiques ébouriffantes de ces deux extraterrestres. Dans l'histoire du Ballon d'Or, seul le russe Lev Yachine sacré en 1963 avait marqué moins de but sur l'année ; il était gardien.

Trois buts dans l'année, dont deux en Coupe du Monde

Enfiler les buts comme des perles ne serait donc plus un gage de victoire au Ballon d'Or, soit. Gagner la Coupe du Monde ne l'est pas non plus, puisqu'Antoine Griezmann, déjà troisième en 2016, conserve ce rang en se plaçant entre Cristiano Ronaldo et son compatriote Kylian Mbappé. Cette fois, c'est une constante dans l'histoire récente du Ballon d'Or, puisque c'est la troisième fois d'affilée, après 2010 (Lionel Messi) et 2014 (Cristiano Ronaldo) que le trophée n'est pas remis à un champion du Monde. Là encore, l'anomalie peut être soulevée.

Quarante-quatre ans après Johan Cruyff, Modric est le premier joueur à soulever le Ballon d'Or après avoir été battu en finale du Mondial. Une finale que le capitaine croate n'avait pas vraiment marquée de son empreinte (2 passes avant un tir, 65 passes, 7 duels gagnés sur 11). Le natif de Zadar s'était montré plus efficace sur le reste de la compétition, en portant son équipe depuis la phase de poules jusqu'au dernier carré. Décisif, il avait même inscrit deux réalisations contre le Nigéria puis l'Argentine. Deux tiers de ses buts en 2018, rassemblés en moins d'une semaine...

Commentaire(s)