Ballon d'Or - Quand le vote d'un média inexistant est pris en compte

Commentaire(s)
Ballon d'Or - Quand le vote d'un média inexistant est pris en compte
Luka Modric a été élu Ballon d'Or lundi BALLON D'OR

Alors que Luka Modric a remporté lundi le 63e Ballon d'Or, voilà que certains votes sont remis en question. C'est notamment le cas de celui d'un journaliste des Comores, Abdou Boina, qui travaille pour le journal Albalad Comores. Problème, l'individu en question ne travaillerait plus dans ce média comme le rapporte Le Parisien, pour la simple et bonne raison qu'il a fermé en 2012. Le quotidien précise même qu'un collègue du journaliste comorien a "remis en question l’existence même du votant", précisant qu’aucun journaliste n’écrivait sous le nom de Abdou Boina, qui est en fait un pseudonyme. Soyons clair, une annulation de ce vote ne changerait rien au résultat final (dans son vote, le journaliste comorien a placé Kylian Mbappé en tête devant Modric, CR7, Eden Hazard et Mohamed Salah). Mais cela fait tâche, alors que l’ordre du classement du journaliste de Trinité-et-Tobago a été inversé, comme il l'a affirmé sur Twitter.

Commentaire(s)