à la une
Vendredi 29 Mai

Barça - Emili Rousaud ne perd pas espoir pour les élections présidentielles

Commentaire(s)
Barça - Emili Rousaud ne perd pas espoir pour les élections présidentielles
Emili Rousaud (à gauche) a démissionné de son poste de vice-président jeudi.

Emili Rousaud, poussé à la démission par Josep Maria Bartomeu, en compagnie de cinq autres dirigeants du FC Barcelone, ne désespère pas de briguer la présidence du club catalan l'année prochaine. "Bartomeu voudra terminer son mandat", a d'abord prévenu l'ex-vice-président blaugrana dans une interview à RAC 1, avant d'expliquer qu'il n'a "pas perdu l'illusion d'être président".

Incisif à l'encontre de Bartomeu, comme il l'avait déjà été en milieu de semaine, Rousaud a également émis des doutes sur l'affaire dite du "Barçagate" (le Barça aurait payé les services d'agences de communication pour écorner l'image de plusieurs joueurs de l'effectif), soupçonnant, sans citer de nom, un membre du club d'avoir "mis la main dans la caisse". "Si les audits réalisés nous disent que (...) ces services qui ont été fournis ont été évalués à un coût de 100 000 euros et que nous avons payé un million, alors quelqu'un a mis la main dans la caisse", a-t-il lâché. Une déclaration qui met de nouveau le feu aux poudres en Catalogne.