Barça - L'ancien conseiller de Griezmann donne son opinion sur la situation du joueur

Commentaire(s)
Barça - L'ancien conseiller de Griezmann donne son opinion sur la situation du joueur
Griezmann doit prendre ses marques à Barcelone.

Sans lui, Antoine Griezmann n'aurait peut-être jamais eu la carrière qu'il a depuis quelques années. En 2005, alors employé de la Real Sociedad, Eric Olhats avait repéré l'attaquant français et lui avait fait traverser la frontière alors qu'il n'était encore qu'un enfant. Par la suite, celui-ci est devenu le conseiller personnel du joueur (2014-2017). Il connaît donc très bien le footballeur et l'homme, suffisamment pour donner son ressenti sur la situation délicate traversée par le champion du monde 2018 au FC Barcelone. "Il se retrouve dans une situation où il est sur un côté, il ne joue plus dans l’axe, avec de nouveaux repères à trouver. Si j’avais été à la charge du joueur, je ne suis pas persuadé que j’aurais été dans une attitude dithyrambique pour qu’il aille à Barcelone. Malgré tout ce qui se disait, qu’il allait avoir de la fluidité, etc. Oui, à condition de jouer au poste qui te convient. C’est une chose sur laquelle je l’ai mis en garde" a-t-il déclaré pour RMC Sport.

Très proche du natif de Mâcon avec lequel il est toujours en contact, Eric Olhats explique à demi-mots que Griezmann n'était peut-être pas totalement conscient de ce qui l'attendait en Catalogne. "Mais je ne suis pas Ernesto Valverde, je ne sais pas ce qui était prévu ou ce qui a été mis dans les discussions. Ce dont je me rends compte, c’est qu’il y avait un souhait fort et récurrent de sa part de partir à Barcelone. (...) Je suis un peu triste de cette situation. Il savait que ça allait être difficile. J’ai l’impression qu’on lui a vendu un projet où il allait occuper un poste avec ses qualités, en relation avec Messi, et que cela ne se passe pas comme prévu" a-t-il ajouté. Positionné dans le couloir gauche par Ernesto Valverde, le Français va devoir rapidement s'acclimater à ce nouveau rôle, sous peine de faire des passages de plus en plus réguliers sur le banc des remplaçants.