à la une
Vendredi 10 Avril

Barça - La mise au point de Josep Bartomeu après la nouvelle polémique

Commentaire(s)
VIDEOS FOOT

Josep Maria Bartomeu a organisé une conférence de presse exceptionnelle pour éteindre les rumeurs concernant l'embauche d'une entreprise pour discréditer des joueurs et des personnalités liées au Barça.

Plus que jamais, le Barça est dans la tourmente cette saison et les informations parues dans la presse catalane hier n'ont pas arrangé la situation. En effet, les différents médias locaux ont affirmé que Josep Maria Bartomeu, le président de Barcelone, avait engagé une entreprise pour redorer son image sur les réseaux sociaux, mais aussi descendre l'image des autres, dont Messi, Piqué, Xavi, Iniesta... Très critiqué, le dirigeant barcelonais a été contraint d'organiser une conférence de presse exceptionnelle ce mardi après-midi pour éteindre l'incendie.

"Le Barça n’a jamais engagé de service pour discréditer qui que ce soit. Ni un joueur, ni un ancien joueur, ni aucun politicien, entraîneur, président ou ancien président. C’est carrément faux. Nous nous défendrons si nécessaire dans ce dossier, par tous les moyens et devant tous ceux qui nous accusent de ces pratiques" explique-t-il. Il avoue, en revanche, avoir fait appel à cette fameuse société, nommée I3 Ventures, pour faire de la surveillance sur les réseaux sociaux. "Oui, il est vrai qu’à la fin de 2017, le Barça a embauché ce service de surveillance comme le font la grande majorité des clubs et des entreprises. C’est certain".

S'il a attendu les révélations de Mundo Deportivo pour prendre la parole, Bartomeu affirme désormais qu'il souhaite résilier son contrat avec I3 Venturse en raison de publications négatives. "Le Barça souhaite résilier son contrat avec cette entreprise. "Il a été confirmé qu’un compte, lié à cette entreprise, a envoyé des publications négatives. Ce matin, nous avons demandé de résilier le contrat". Toutefois, il ne compte pas abandonner la surveillance des réseaux sociaux pour autant. "À la question de savoir si nous avons commandé le suivi des réseaux sociaux, la réponse est oui. Et nous continuerons à le faire. Il est de la responsabilité du club de savoir ce qui se passe et ce qui se dit dans le monde, toujours pour préserver le Barça". Pas sûr que ces explications suffisent...