Barcelone - Un onze de départ qui fait polémique

Commentaire(s)
Barcelone - Un onze de départ qui fait polémique
Umtiti, Coutinho... symbole du nouveau Barcelone ? BARCELONE 33E JOURNéE LIGA

Hier soir, face au Celta Vigo, le FC Barcelone a aligné un XI inédit puisqu'aucun joueur ne sortait du centre de formation. Et la pilule a du mal à passer chez les Catalans.

Ter Stegen - Semedo, Yerry Mina, Vermaelen, Digne - André Gomes, Paulinho, Coutinho, Denis Suárez - Dembélé, Alcácer. Rien ne vous choque dans la composition du FC Barcelone, hier soir, face au Celta Vigo ? Pourtant, lorsque l'on y regarde de plus près, il y a beaucoup de choses à dire. Alors qu'Ernesto Valverde avait annoncé, lundi, de nombreux changements dans sa formation, le technicien espagnol (qui a déjà brisé la tradition du 4-3-3 à la barcelonaise) a aligné un XI titulaire sans aucun joueur formé au Barça. Un fait très rare pour le club culé, habitué à mettre au premier plan la Masia, son centre de formation.

Accrochés durant toute la partie, les Catalans vont repartir tout de même satisfait du Stade Balaídos avec le point du match nul (2-2). Mais en Espagne, et surtout en Catalogne, cela passe (très) mal ! En effet, cela fait 16 ans, presque jour pour jour, que ce n'est pas arrivé chez les Rouge-et-Bleu. C'était le 6 avril 2002 avec les Bonano, Reiziger, Christanval, Abelardo, Coco, Cocu, Rochemack, Luis Enrique, Rivaldo, Overmars, et Saviola. Gerard Romero, journaliste réputé de la Rac 1, a d'ailleurs réagi sur les réseaux sociaux à ce XI si spécial : "La Masia pleure". Attachés, à juste titre, à la cantera barcelonaise, qui a confectionné les Xavi, Iniesta, Messi, Busquets, Puyol et tant d'autres, les médias catalans relèvent l'un des gros problèmes du Barça ces dernières années : à savoir la formation en elle-même.

Il y a 5 ans, le Barça alignait une équipe 100% Masia...

Depuis quelques temps, les dirigeants catalans ont préféré injecter de l'argent sur le marché des transferts afin de se renforcer plutôt que de faire confiance à ses jeunes. Résultat, les postes au milieu et en défense, autrefois promis aux jeunes joueurs de la Masia, ont été occupés par des recrues venues des quatre coins du monde. Et le dernier jeune qui a fait son trou dans l'équipe première est Sergi Roberto... Depuis deux, trois ans, on remarque également la difficulté pour le Barça de conserver ses jeunes talents, conscients des difficultés pour s'imposer chez les A.

Mais le FC Barcelone dépense aussi beaucoup plus qu'avant sur le marché des transferts. Mundo Deportivo, par l'intermédiaire d'Edu Polo, s'est d'ailleurs amusé à calculer l'argent dépensé pour le XI du Barça hier : soit près de 500 millions d'euros. Bien loin des principes de base du Barça qui, il y a 5 ans et demi, avait aligné 11 joueurs 100% formés au club face à Levante : Valdes - Montoya, Piqué, Puyol, Alba - Busquets, Xavi, Iniesta - Pedro, Fabregas et Messi. Et avec les différentes rumeurs concernant les meilleures pépites de la Masia, pas sûr que ce phénomène s'inverse... Alors, le Barça, c'était mieux avant ?