Bétis - Ryad Boudebouz a ébloui l'Espagne face au Real Madrid

Commentaire(s)
Bétis - Ryad Boudebouz a ébloui l'Espagne face au Real Madrid
Ryad Boudebouz a brillé hier soir REAL MADRID BOUDEBOUZ BETIS SéVILLE

Face au Real Madrid hier soir, Ryad Boudebouz a signé sa performance la plus complète de la saison. De quoi fêter de la meilleure des manières ses 28 ans.

La logique veut que l'on reçoive des cadeaux le jour de son anniversaire. Mais hier soir, Ryad Boudebouz a décidé de bouleverser les traditions et d'offrir au public enflammé du Benito-Villamarín deux jolis présents pour célébrer en avance ses 28 ans (il les fête ce lundi). Face au Real Madrid (défaite 3-5), l'international algérien a rayonné sous les yeux de Zinédine Zidane en éliminant Lucas Vazquez et Casemiro grâce à deux petits ponts. Forcément, les images ont fait le tour du monde, et ont (presque) passé au second plan sa prestation générale ultra-complète.

Très disponible sur le côté droit, le numéro 10 des Vert-et-Blanc a amplement participé à l'animation offensive des siens. Profitant des largesses défensives des Merengue en prenant très souvent l'intervalle, Boudebouz a retrouvé ses sensations, lui qui a été trop souvent gêné cette saison par un problème au genou. Avec 71 ballons touchés, 100% de dribbles réussis (3/3) et 86% de passes réussies (49/57), l'ancien du MHSC a apporté le danger sur les cages de Navas, sans oublier de délivrer des caviars à ses partenaires (6 passes avant un tir).

90 minutes pleines, qui ont été unanimement saluées par la presse andalouse (Estadio Deportivo lui a attribué une note de 7/10), et par son entraîneur Quique Setien. "Dans la rencontre, nous sommes bien revenus grâce à Ryad Boudebouz et Joaquin, qui étaient très bien" a-t-il commenté en conférence de presse. Outre ses statistiques offensives très intéressantes, le Fennec n'a pas rechigné aux tâches défensives (3 tacles réussis sur 3, 1 interception). Une montée en puissance qui ne devrait pas déranger le Bétis Séville, qui a misé près de 8 millions d'euros sur lui l'été dernier. Ryad Boudebouz a donc l'occasion de démarrer sa nouvelle année sur les chapeaux de roues.