Caen - Le président ressent de la honte

Commentaire(s)
Caen - Le président ressent de la honte
Le SMC est relégué en Ligue 2. 38E JOURNéE L1

En perdant face à Bordeaux (0-1) à domicile alors que Dijon s'imposait dans le même temps face à Tououse (2-1) lors de la 38e journée de Ligue 1, le Stade Malherbe Caen est condamné à la relégation et évoluera en Ligue 2 la saison prochaine alors qu'il était en position favorable pour s'assurer une place de barragiste avant le coup d'envoi de l'ultime journée de championnat. Forcément, la déception est immense pour le club et les supporters. Après le match, Gilles Sergent, le président caennais, a évoqué le sentiment de honte ressenti par l'ensemble du club.

"On avait notre destin en main ce soir (vendredi), il suffisait de gagner, il suffisait même de faire match nul, mais on n’est pas allé le chercher... Ça a été une saison très compliquée, ça finit mal. C'est une grosse déception pour les supporters, pour les salariés, pour la ville, pour la région. On a un sentiment de honte ce soir. Est-ce qu’elle prédomine? Quand il y a une telle déception, avec des fans qui ont pesé comme il le fallait sur la partie, qui ont été la hauteur… On n'est pas allé chercher le point (nécessaire pour accéder au barrage), c'est notre responsabilité collective, et évidemment croyez bien que je me mets dedans."