Caen - Très remonté, Courbis exige une sanction contre l'EAG

Commentaire(s)
Caen - Très remonté, Courbis exige une sanction contre l'EAG
Rolland Courbis veut qu'une sanction soit prise contre l'EAG.

Samedi soir, le Stade Malherbe Caen a obtenu une victoire cruciale face à Reims (3-2) dans l'optique du maintien. A deux journées du terme, les Caennais ont encore leur destin entre les mains et s'accrochent à leur objectif. Pourtant, malgré la belle soirée à d'Ornano, Rolland Courbis était hors de lui et n'a pu contenir sa colère. Le co-entraîneur du SMC a de nouveau évoqué l'affaire du prétendu match truqué entre Caen et Angers, qui avait mené le président de Guingamp, Bertrand Desplat, à saisir la LFP. Une enquête a été ouverte et selon les premières informations dévoilées, l'origine des soupçons ne serait en réalité qu'une simple plaisanterie entre différents joueurs sur les réseaux sociaux. Hors de ses gonds, Rolland Courbis a exigé une sanction contre l'EAG et son président.

"On a réussi à démontrer ce soir - quand on ne nous emmerde pas dans la préparation comme ce fut le cas contre Angers - qu’on n'est pas facile à manœuvrer. Mais si on est perturbé et déstabilisé, on peut aussi être très moyens comme on l’a été contre Angers. Il y a une coïncidence mais je suis obligé de la souligner parce que je l’ai toujours en travers de la gorge. Compte tenu que nous avons la réponse de ce soi-disant scandale, c’est tout simplement dégoûtant de savoir comment ça s’est passé et qu’on a pu nous emmerder le jour-même d’un match de cette façon" a-t-il lancé sur beIN Sports. Il a ensuite ajouté : "Que Guingamp et son président ne soient pas punis, je ne vois pas pourquoi. J’ai toujours pensé que, quand on dit des conneries, quand on fait des conneries, on paie et on est punis, je suis bien placé pour le savoir. J'attends de voir avec impatience ce qu'il va se passer du côté de la Ligue car ce n'est vraiment pas sérieux". La Ligue devrait se réunir mercredi pour conclure cette affaire.