Cardiff/Nantes - Le FCN porte l'affaire Emiliano Sala devant la FIFA

Commentaire(s)
Cardiff/Nantes - Le FCN porte l'affaire Emiliano Sala devant la FIFA
Cardiff tarde à payer le transfert d'Emiliano Sala. DISPARITION SALA

Le FC Nantes, qui attend toujours le paiement du transfert d'Emiliano Sala de la part de Cardiff, a engagé un recours auprès de la FIFA pour faire valoir ses droits.

Les dirigeants du FC Nantes n'oublient pas Emiliano Sala, disparu le 21 janvier lors de son vol vers Cardiff. Ils n'oublient pas non plus que le club gallois leur doit toujours les 17 millions d'euros du transfert de l'attaquant argentin et la bataille qu'ils ont entamée avec leurs homologues de Premier League continue d'alimenter une triste actualité depuis quelques jours.

Dès le 26 janvier, Cardiff aurait dû verser une partie du montant total du transfert, estimée à près de 6 millions d'euros, au FCN. Alors que les recherches de l'avion transportant Sala et son copilote étaient encore en cours, cette transaction n'avait pas été effectuée. Le 6 février, les Canaris avaient alors relancé les Bluebirds par courrier recommandé. En vain... Un nouveau pas a donc été franchi ce mercredi. Face au silence des dirigeants de Cardiff, le club des bords de l'Erdre a officiellement engagé un recours auprès de la FIFA d'après Ouest-France.

Dans son article 12 bis (alinéa 3), le règlement du statut et du transfert des joueurs de l'instance mondiale du football prévoit que "pour qu'il soit considéré qu'un club ait des arriérés de paiement, le créancier (Nantes, ndlr) doit avoir notifié par écrit le défaut de paiement au club débiteur (Cardiff, ndlr) et accorder à celui-ci un délai d'au moins 10 jours pour qu'il se conforme à ses obligations financières." En vue de contester ce défaut de paiement, Cardiff compterait s'appuyer sur le fait que la fédération anglaise n'avait pas homologué le transfert de Sala. Toujours d'après Ouest-France, celui-ci a pourtant été enregistré le 21 janvier. Quelques heures seulement avant le drame...