à la une

CDF - Bordeaux prend la porte à Pau !

Commentaire(s)
Les Girondins de Bordeaux ont chuté face au Pau FC (3-2 a.p.), ce jeudi soir en Coupe de France.
Les Girondins de Bordeaux ont chuté face au Pau FC (3-2 a.p.), ce jeudi soir en Coupe de France. 16ES CDF

Les seizièmes de finale de la Coupe de France démarrent par une surprise. Ce jeudi soir, devant ses supporters, le Pau FC (National) s'est offert le scalp des Girondins de Bordeaux (3-2, après prolongations).

Coupe de France - 16èmes de finale

Pau
3 - 2 (ap)2 - 2 Bordeaux
M. Name 23'
Y. Jarju 44'
M. Gueye 117'
41' J. Maja
82' N. de Préville

Au Stade du Hameau, le pensionnaire de National, malgré plusieurs absences et une pelouse en mauvais état, faisait mouche le premier. Sur la première véritable occasion de sa formation, Moustapha Name se montrait efficace en catapultant du droit le ballon dans les filets après un coup-franc mal dégagé (1-0, 23ème). Menés au tableau d'affichage, les protégés de Paulo Sousa tentaient alors de réagir, mais un manque de confiance se faisait clairement ressentir. Finalement, quelques minutes avant la pause, les Marine-et-Blanc parvenaient à égaliser grâce à Josh Maja, auteur d'un but chanceux après un bon travail de Maxime Poundjé (1-1, 41ème). Un répit de courte durée pour le FCGB qui encaissait un deuxième but avant de rentrer aux vestiaires. En effet, Yankuba Jarju redonnait l’avantage aux siens en trompant Gaëtan Poussin après un magnifique une-deux avec Cheikh Tidiane Sabaly (2-1, 44ème).

Benjamin Bertrand offre les prolongations à son équipe

Dès la reprise, les Girondins, sûrement secoués par Paulo Sousa, passaient la vitesse supérieure. De la tête, Loris Benito butait sur le dernier rempart palois (48ème), qui était ensuite sauvé par son poteau droit sur un centre déployé par Jonathan Cafu (52ème). Dans un temps fort et désormais maître de son sujet, le FCGB n'était pas aidé par le sort. Quelques secondes après l'heure de jeu, Hwang Ui-jo touchait à son tour les montants - la barre pour être très exact - sur une frappe en pivot du droit. Mais, finalement, à force de pousser, Bordeaux finissait par être récompensé de ses efforts. Pour une faute de main aux 20 mètres, les Aquitains obtenaient un bon coup-franc, que Nicolas De Préville expédiait en pleine lucarne du but palois (2-2, 82ème). Déterminés à plier l'affaire avant les prolongations, Bordeaux flirtait alors avec la qualification mais Youssef Aït Bennasser, sur une frappe enroulée du droit depuis l'entrée de la surface, tombait sur un Benjamin Bertrand à nouveau décisif dans son but (90ème+2).

Pau force la décision

Durant l'extra-time, le rythme baissait considérablement. Les deux équipes, fatiguées et pas aidées par un terrain de plus en plus difficile, ne montraient plus grand chose. Après un but refusé à Younn Zahary pour un hors-jeu de position (116ème), Mamadou Lamine Gueye délivrait finalement le Hameau d'une frappe puissante à ras de terre, consécutive à une mauvaise remise de Youcef Aït Bennasser dans le rond central (3-2, 117ème). Admirable de volonté et de courage, le Pau FC file donc en huitièmes de finale de la compétition. Les Girondins, eux, confirment leurs très grandes difficultés du moment avec cette nouvelle défaite embarrassante, la sixième sur les sept derniers matches.