à la une
Samedi 8 Aout

CDF - Bousculés, les Verts se sortent du piège spinalien et filent en demies (analyse et notes)

Commentaire(s)
CDF - Bousculés, les Verts se sortent du piège spinalien et filent en demies (analyse et notes)
L'AS Saint-Etienne s'est imposée face à Épinal (1-2), ce jeudi soir en Coupe de France. 1/4 CDF

Ce jeudi soir à Nancy, les Verts de l'AS Saint-Etienne ont petitement dominé la modeste formation de National 2 d'Épinal (1-2), lors du dernier quart de finale de la Coupe de France. L'ASSE rejoint le dernier carré et accueillera le Stade Rennais, tenant du titre de la compétition, en demies.

Coupe de France - Quarts de finale

Epinal
1 - 20 - 1 Saint-Etienne
J. Krasso (P.) 62'
37' D. Bouanga
58' M. Camara

LE FAIT DU MATCH

La qualification est là, pour la manière on repassera... En grandes difficultés en Ligue 1, les Verts n'ont plus que la Coupe de France pour rêver. Sur la pelouse de Marcel-Picot, les protégés de Claude Puel ont assuré l'essentiel en venant à bout de valeureux et engagés - parfois trop ! - Spinaliens. Mais il n'y a bien que ça à retenir de cette rencontre globalement terne tant les coéquipiers de Stéphane Ruffier ont été bousculés et incapables de maîtriser un tant soit peu leur partie. Fébriles sur le plan défensif, en manque d'impact au milieu de terrain, maladroits techniquement : les Verts n'ont clairement pas rassuré en Lorraine. Inquiétant pour la suite de la saison, vraiment.

LES BUTS

0-1 (37ème) : L'éclair de génie de Denis Bouanga, les Verts prennent les devants ! Souleymane Sangaré perd le cuir sur le côté gauche. Franck Honorat en profite, revient vers l'intérieur du terrain et décale sur sa gauche à Denis Bouanga. L'attaquant gabonais déclenche alors une frappe enroulée du pied droit limpide, qui termine sa course sous la barre transversale. Le portier spinalien ne peut que constater les dégâts.

0-2 (58ème) : Le break pour Saint-Etienne ! La défense d'Épinal peine à se dégager et le ballon parvient sur Franck Honorat. Proche de la surface, sur le côté droit, l'ailier décale Mathieu Debuchy dans le couloir. Le latéral stéphanois déploie un centre au premier poteau et trouve Mahdi Camara. Après un bon contrôle orienté, le jeune milieu de terrain défensif enchaîne avec une frappe croisée du droit qui termine sa course dans le petit filet opposé du gardien spinalien.

1-2 (62ème) : Épinal relance le suspense ! Bien lancé dans la surface par Guy Tapé, Jean-Philippe Krasso est déséquilibré par le bras de William Saliba. L'arbitre n'hésite pas, désigne le point de penalty et donne un avertissement au jeune axial ligérien. D'un plat du pied, l'attaquant spinalien se fait justice lui-même et prend Stéphane Ruffier à contre-pied.

L'HOMME DU MATCH

Wesley Fofana (AS Saint-Etienne). Il a certes commis quelques petites erreurs mais le jeune défenseur central a été l'un des rares joueurs ligériens à évoluer à son niveau ce jeudi soir. Très présent dans les duels, il a laissé des miettes à ses adversaires directs, se fendant de plusieurs grosses interventions. Impérial en fin de match pour préserver le maigre avantage de son équipe. Mention spéciale, également, à Mahdi Camara, qui est monté en puissance au fil des minutes.

LES CONSÉQUENCES

Parfois à la limite mais valeureux, solidaires et enthousiastes, les Spinaliens voient leur beau parcours en Coupe de France s'arrêter au stade des quarts de finale. Les protégés de Xavier Collin, qui n'ont jamais cessé d'y croire et qui sont même parvenus à réduire l'écart, sortent de la compétition la tête haute.

Médiocres dans le jeu mais combatifs, les Verts ont fait le job en Lorraine. Sans briller, ils valident leur ticket pour les demi-finales de la compétition. Dans leur Chaudron, ils se mesureront au Stade Rennais, le tenant du titre, pour une place en finale au Stade de France. Une petite éclaircie dans cette saison bien, bien terne.

Photos associées