CDF - L'OL vient à bout de l'OGC Nice et s'offre un futur Olympico (analyse et notes)

Commentaire(s)
CDF - L'OL vient à bout de l'OGC Nice et s'offre un futur Olympico (analyse et notes)
L'Olympique Lyonnais a dominé l'OGC Nice (1-2), ce jeudi soir en Coupe de France. 8ES CDF

On connaît le dernier qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France. Sur la Côte d'Azur, au bout du suspense, l'Olympique Lyonnais a disposé de l'OGC Nice (1-2), ce jeudi soir, lors de l'ultime huitième de finale de la compétition.

Coupe de France - Huitièmes de finale

Nice
1 - 20 - 1 Lyon
A. Ounas 88'
15' M. Dembélé
90' +3 H. Aouar (P.)

LE FAIT DU MATCH

Lyon arrête de jouer et finit par le payer... Devant au score depuis le premier quart d'heure de jeu, les protégés de Rudi Garcia ont baissé de pied au fil des minutes, laissant le ballon aux Aiglons. Loin d'être flamboyant, le Gym a fini par en profiter. Après un sauvetage de Ciprian Tatarusanu sur une talonnade de Kasper Dolberg (88ème), les hommes de Patrick Vieira sont parvenus à recoller via Adam Ounas (89ème). Si Houssem Aouar, sur un penalty tardif (90ème+3), a finalement offert la qualification aux Gones, espérons qu'ils retiendront la leçon pour les prochaines échéances.

LES BUTS

0-1 (15ème) : Lyon prend les devants ! Bien servi dans son couloir gauche, Maxwel Cornet déploie un centre qui retombe au second poteau. Stanley Nsoki, qui a mal apprécié la trajectoire, est pris de court. Dans son dos, Moussa Dembélé en profite et, après un bon contrôle de la poitrine, décoche une frappe rasante. Le ballon, après être passé entre les jambes de Dante, termine sa course dans le petit filet opposé de Walter Benitez.

1-1 (89ème) : Nice recolle ! Sur une longue ouverture de Dante, Adam Ounas se défait subtilement de Joachim Andersen d'un contrôle orienté en aile de pigeon. Depuis l'extérieur de la surface, l'ancien joueur des Girondins de Bordeaux et du Napoli décoche alors une frappe croisée du gauche splendide et limpide. Ciprian Tatarusanu ne peut que constater les dégâts.

1-2 (90ème+3) : L'OL arrache son ticket pour les quarts ! Trouvé dans la surface, Karl Toko Ekambi est déséquilibré de manière maladroite par Dante. L'arbitre de la rencontre n'hésite pas et désigne le point de penalty. D'une frappe du droit, Houssem Aouar ne tremble pas et trompe Walter Benitez sur sa gauche.

L'HOMME DU MATCH

Marcelo (OL). Régulièrement critiqué, l'expérimenté défenseur central brésilien retrouve de sa superbe depuis quelques semaines. Sur la Riviera, il a confirmé ses bonnes dispositions du moment en se montrant intraitable et impeccable.

LES CONSÉQUENCES

Brouillons, ainsi qu'en manque d'idée et d'efficacité dans les derniers gestes, les Aiglons sortent de la Coupe de France au stade des huitièmes. L'égalisation magnifique signée Adam Ounas n'aura finalement servi à rien, Dante se montrant maladroit et fautif à peine quatre petites minutes plus tard. Les hommes de Patrick Vieira devront rapidement digérer cette déception pour se concentrer sur la Ligue 1, seule compétition où ils sont encore en lice.

Réaliste mais également capable de réagir, l'Olympique Lyonnais s'est assez logiquement imposé sur la pelouse de l'OGC Nice. Les protégés de Rudi Garcia, toujours en course dans quatre compétitions, confirment leur bonne passe et accueilleront l'Olympique de Marseille lors des quarts. Seule petite ombre au tableau : la sortie à la pause de Maxwel Cornet, très en forme depuis le début de l'année dans son couloir, vraisemblablement sur blessure.