à la une
Vendredi 5 Juin

CDF - L'OM domine Strasbourg et rejoint les quarts (analyse et notes)

Commentaire(s)
CDF - L'OM domine Strasbourg et rejoint les quarts (analyse et notes)
Bouna Sarr a inscrit un but magnifique 8ES CDF

Avec sa victoire 2-1 sur Strasbourg, l'Olympique de Marseille se hisse jusqu'aux quarts de finale de la Coupe de France. Grâce à des excellents Steve Mandanda et Dimitri Payet, les Phocéens rêvent encore un peu plus du Stade de France.

Coupe de France - Huitièmes de finale

Marseille
3 - 12 - 0 Strasbourg
B. Sarr 32'
D. Payet (P.) 43'
B. Kamara 90' +4
59' B. Corgnet

LE FAIT DU MATCH

Steve Mandanda dégoûte les Strasbourgeois ! On joue la 25ème minute et les deux équipes n'ont pas encore trouvé le chemin des filets. Sur un coup-franc lointain côté droit, le ballon mal dégagé par la défense olympienne revient dans la surface. Corgnet est à la lutte avec Alvaro Gonzalez et pousse à la faute le défenseur espagnol, qui dégage en catastrophe. Le ballon revient sur Ibrahima Sissoko, qui tente une reprise sans contrôle pied droit. A bout portant, le portier phocéen écoeure le Strasbourgeois. Tout au long de la soirée, El Fenomeno s'est montré à son avantage puisqu'il est aussi sur la trajectoire de la frappe de Waris amenant le but strasbourgeois. En fin de match il sort une énorme parade sur Thomasson (85ème), même si l'attaquant était finalement hors-jeu, puis une claquette décisive sur un centre strasbourgeois (90+4ème).

LES BUTS

1-0 (32ème) : quel but de Bouna Sarr ! Parti de la moitié de terrain, le latéral droit dribble Dimitri Liénard avant de réaliser un double contact devant Abdallah Ndour. Aux abords de la surface, le Phocéen ajuste Kamara avec une frappe pied gauche filet opposé. Magnifique.

2-0 (43ème) : sur un coup-franc lointain frappé par DImitri Payet, Lionel Carole dévie le ballon de la main en pleine surface. Pénalty logique sifflé par M.Lesage, et Payet ne tremble pas pour convertir l'occasion.

2-1 (59ème) : Strasbourg relance le suspense au terme d'une belle action collective. A droite, Kenny Lala talonne vers Sissoko. Le milieu ajuste un centre en retrait pour Waris, qui voit sa frappe être détournée par Mandanda. Le portier est toutefois trop court pour empêcher Corgnet de pousser le ballon au fond.

3-1 (90+4ème) : Boubacar Kamara éteint les espoirs strasbourgeois. Sur un contre express, emmené à la perfection par Dimitri Payet, l'OM trouve la faille. Le Réunionnais, dans la surface de réparation, trouve en retrait Kamara, qui ajuste de loin son homonyme;

L'HOMME DU MATCH

Dimitri Payet (OM) : auteur d'un but sur pénalty, le milieu offensif marseillais a réglé tous les maux offensifs de son équipe, comparé au dernier match. En effet, Payet a brillé sans son absence et a clairement montré, ce soir, qu'il était irremplaçable dans la créativité et le génie. En grande forme, il a distillé les bons ballons et su faire parler sa technique pour dicter le tempo, notamment sur sa passe décisive pour le troisième but phocéen.

LES CONSÉQUENCES

L'Olympique de Marseille atteint les quarts de finale de la compétition avec cette belle victoire 3-1. Les Phocéens ont pu compter sur un très bon Payet ce soir, ainsi que Steve Mandanda. Nemanja Radonjic a eu plusieurs occasions de trouver le chemin des filets mais il a buté sur Bingourou Kamara.

Côté Strasbourgeois, cette défaite peut laisser un goût amer d'autant plus que les Alsaciens ont beaucoup poussé en fin de match. Thierry Laurey devrait perdre, également, pour plusieurs rencontres Abdallah Ndour, exclu en fin de match après une grosse faute sur Marley Aké (86ème).