à la une
Samedi 4 Avril

CDF - Le LOSC se qualifie sans briller à Sète

Commentaire(s)
CDF - Le LOSC se qualifie sans briller à Sète
Jonathan Ikoné, seule lumière du LOSC à Sète LOSC 16ES CDF SèTE

Dans une chaude ambiance, Lille s’est imposé sur la plus petite des marges face à Sète, pensionnaire de National 2. Les Dogues peuvent remercier Jonathan Ikoné, auteur de la passe décisive pour le but de Bamba, qui est le seul à s’être montré vraiment dangereux côté Nordiste.

Coupe de France – 16ème de finale
FC Sète – Lille OSC : 0-1 (0-0)
But : Bamba (48ème) pour le LOSC

Au Stade Louis Michel, à Sète, le Lille OSC a dû s’illustrer face à une jolie équipe locale, huitième de son championnat (National 2). Les Dogues ont été bousculé à plusieurs reprises, notamment par le très remuant Abdoulaye Diaby. Le jeune joueur de 23 ans a fait vivre un calvaire à Edgar Ié sur son couloir droit : grand pont, petit pont, crochet… avant de sortir sur blessure à la demi-heure de jeu. La première mi-temps est relevée, avec une grosse bataille au milieu de terrain, mais les deux portiers se sont illustrés. Mike Maignan réalise d’abord une bonne sortie devant un attaquant sétois, parti à la limite du hors-jeu, avant de s’envoler pour boxer la frappe de Yagousseti (28ème). Les hommes de Galtier ont toutefois répondu aux assauts héraultais par une frappe dangereuse d’Ikoné, captée par Niclos, le portier (21ème). Pas forcément très inquiété en première période, José Fonté offre toutefois une frayeur à Mike Maignan avec une passe en retrait (36ème) mal sentie. Toutefois, juste avant la pause, le LOSC est pas loin d’ouvrir le score sur un joli coup-franc de Xeka, juste à côté de la transversale (42ème).

Au retour des vestiaires, le second de Ligue 1 débarque avec d’autres intentions, décidés à ouvrir rapidement le score. Et c’est chose faite grâce à Jonathan Bamba (48ème). Le jeune lillois profite d’une action individuelle sublime de la part de Jonathan Ikoné, qui a laissé sur place deux adversaires avant de servir son compère en attaque. Alors que le stade s’est éteint pendant une dizaine de minutes à la suite de l’ouverture du score lilloise, une frappe dévissée de Miguel relance les locaux. L’ambiance monte d’un cran et les Sétois se lancent à corps perdu pour égaliser. Sur un contre, le LOSC est pas loin du K.O mais Jonathan Ikoné ne donne pas la balle dans le bon tempo. Résultat, Testud intercepte et lance une attaque éclair. Au terme de cette action, Ryan Ferhaoui, seul dans la surface, manque sa reprise qui termine par-dessus le grillage (64ème). De quoi monter la température d’un cran supplémentaire.

A l’entame du dernier quart d’heure, l’enceinte sétoise explose sur un corner. Dans un cafouillage monstre, un Vert croit égaliser mais la défense lilloise dégage, sur la ligne (78ème). Malgré les attaques poussives des locaux, Lille parvient, sans vraiment trembler, à arracher son billet pour les huitièmes de finale. Les Sétois pourront nourrir quelques regrets, notamment en raison du manque de réalisme dans la zone de vérité, mais sortent par la grande porte, après avoir accroché l'actuel dauphin du PSG. Côté LOSC, la soirée risque d'être gâchée par la sortie sur blessure de José Fonte (72ème) visiblement touché à l'abdomen et directement rentré aux vestiaires. D'autant plus que Edgar Ié et Gabriel se sont montrés en grande difficulté ce soir.


LES RÉSULTATS DES 16ES DE FINALE

Mardi 22 janvier

Andrézieux (N2) - Lyon-Duchère (N) : 1-2

Villefranche (N) - Les Herbiers (N2) : 2-0

Nancy (L2) - Guingamp (L1) : 1-2

Toulouse (L1) - Reims (L1) : 4-4 (4-3 aux t.a.b)

Sète (N2) - Lille (L1) : 0-1

Monaco (L1) - Metz (L2) : 1-3

Mercredi 23 janvier

18h30 : Bergerac (N2) - Orléans (L2)

18h30 : Viry-Châtillon (R1) - Caen (L1)

18h30 : St-Etienne (L1) - Dijon (L1)

18h30 : Marignane Gignac (N) - Iris Club de Croix (N2)

18h30 : Entente SSG (N) - Nantes (L1)

18h30 : St Pryvé Saint Hilaire (N2) - Rennes (L1)

21h05 : Paris SG (L1) - Strasbourg (L1)

Jeudi 24 janvier

18h00 : Bastia (N3) - Noisy-le-Grand (R1)

18h00 : Vitré (N2) - Le Havre (L2)

21h00 : Amiens (L1) - Lyon (L1)