à la une
Vendredi 27 Novembre

CDF - Le PSG remporte une drôle de finale face à Saint-Etienne (résumé et notes)

Commentaire(s)
La finale fut hachée, particulièrement en 1e mi-temps.
La finale fut hachée, particulièrement en 1e mi-temps. FINALE CDF

Le PSG a remporté la treizième Coupe de France de son histoire, en battant l'ASSE en finale. Mais les coéquipiers de Kylian Mbappé, sorti blessé en cours de jeu, ont été brouillons et laborieux face à une équipe stéphanoise qui, même réduite à dix, aurait au moins mérité les prolongations.

Coupe de France - Finale

Paris
1 - 01 - 0 Saint-Etienne
Neymar 14'

Elle aurait dû avoir lieu le 25 avril dernier. La finale de cette édition 2020 particulière de la Coupe de France a finalement eu lieu trois mois plus tard, ce vendredi 24 juillet, mais c’est à se demander s’il fallait bien la disputer. Parisiens comme Stéphanois peuvent en tout cas regretter les péripéties d’un match que tout le monde attendait, mais qui, pour diverses raisons, a globalement déçu, et pas seulement pour l’ambiance feutrée d’un Stade de France décimé.

Premier à compter pour une compétition officielle, en France, depuis le mois de mars, on a vite compris que ce match n’avait rien d’amical. Dès la 2e minute, la semelle d’Yvann Maçon a rappelé à Neymar que les Parisiens n’auraient pas droit à la même partie de plaisir que face au Havre (9-0), Waasland-Beveren (7-0) ou le Celtic Glasgow (4-0). On en a eu la confirmation à la 26e minute, quand Loïc Perrin est littéralement venu faucher Kylian Mbappé en lui saisissant la cheville droite. Après une grosse échauffourée, qui a valu des avertissements à Jessy Moulin, Leandro Paredes, Romain Hamouma et… Marco Verratti, pourtant sur le banc, l’arbitre Monsieur Delerue est revenu de l’écran du VAR en brandissant le carton rouge au capitaine stéphanois.

Triste sortie pour Perrin, inquiétude pour Mbappé

Une sortie tragique pour le défenseur de 34 ans, qui a ainsi mis un terme à sa carrière exclusive à l’ASSE. Pendant ce temps, Kylian Mbappé a rejoint les vestiaires en boitant, avant d’en ressortir quelques minutes plus tard en béquille et avec une attelle. De mauvais augure à une semaine de la finale de la Coupe de la Ligue (31 juillet) et une vingtaine de jours du retour en Ligue des Champions, avec un quart de finale contre l’Atalanta Bergame (12 août). Thilo Kehrer, touché à la hanche et sorti lui aussi en première mi-temps, l'accompagnera à l'infirmerie.

Probablement refroidis par la perte de leur jeune attaquant, les champions de France sont apparus beaucoup moins tranchants dans leurs offensives et ont finalement fait jeu égal avec les Verts. Mais la blessure de Mbappé n’explique pas tout ; auparavant, Denis Bouanga et ses coéquipiers étaient parvenus à produire du jeu et à s’approcher des buts de Keylor Navas. L’attaquant gabonais s’était même permis de faire trembler le poteau du gardien costaricien (5e), puis de le mettre à contribution à deux reprises (16e et 21e). C’est presque contre le cours du jeu, finalement, que Neymar était parvenu à inscrire l’unique but du match, en se retrouvant à la réception d’une frappe de Mbappé repoussée par Jessy Moulin (14e).

Le PSG sacré pour la 13e fois de son histoire

La sortie du champion du Monde tricolore n’a donc pas changé grand chose à la physionomie du match. Les Parisiens se sont contentés de gérer leur avance et leurs rares offensives ont été très bien contenues par la paire formée par Wesley Fofana et Harold Moukoudi, lancé pour remplacer Perrin dans l’axe, et par un Moulin impeccable face à Di Maria (25e), Neymar (47e), Icardi (52e et 72e) ou Paredes (59e).

Emmenés par la recrue Yvan Neyou, étonnamment à l’aise au milieu des Gueye, Paredes et autre Neymar dans l’entre-jeu, les Verts se seront montrés dangereux jusqu’au terme et n’auraient pas volé une égalisation synonyme de prolongations. Vaincus, ils terminent néanmoins cet exercice 2019-2020 sur de belles promesses en vue de la saison prochaine. Celle du PSG, elle, n’est pas terminée. Après avoir remporté sa treizième Coupe de France, le club de la capitale espère soulever sa neuvième Coupe de la Ligue, la semaine prochaine. Et, pourquoi pas, sa première Ligue des Champions dans un mois.

Photos associées