CDF - Marseille l'emporte 9-0 à Bourg-en-Bresse ! (analyse et notes)

Commentaire(s)
CDF - Marseille l'emporte 9-0 à Bourg-en-Bresse ! (analyse et notes)
Mitroglou a tiré son épingle du jeu en s'offrant un triplé. OM BOURG-EN-BRESSE MITROGLOU 8ES CDF

Impressionnante vendredi dernier contre Metz (6-3), l'attaque marseillaise a encore fait le show à Bourg-en-Bresse, ce mardi en 8e de finale de la Coupe de France. Résultat : un succès 9-0 qui envoie l'OM en quarts.

Coupe de France - 8e de finale
Football Bourg-en-Bresse-Peronnas - Olympique de Marseille : 0-9 (0-5)
Buts : L.Gustavo (10e), Payet (12e), Ocampos (16e, 48e et 71e), Mitroglou (20e, 40e et 81e) et Njie (89e) pour l'OM.

LE FAIT DU MATCH

Les dix minutes de folies de l'OM ! Après une entame plutôt équilibrée, Marseille a fait la différence en dix minutes, en inscrivant pas moins de quatre buts ! À la 20e, la rencontre était pliée, mais les hommes de Rudi Garcia, plutôt que de se reposer sur leurs lauriers, ont continué à mettre la pression sur la défense adverse, pour terminer le match avec un score fleuve et le plein de confiance.

LES BUTS

0-1 (10e) : Payet perd un ballon devant la surface, mais Luiz Gustavo le récupère de suite en contrant Ndiaye. Il enchaîne avec une frappe vicieuse qui passe entre les jambes de Saint-Ruf et termine dans le petit filet gauche de Callemand. Le calvaire du portier Burgien ne fait que commencer.

0-2 (12e) : faute sur Payet à droite de l'arc de cercle de la surface. Le Réunionnais se fait justice lui-même et transforme le coup-franc d'un tir enveloppé délicieux par-dessus le mur.

0-3 (16e) : en feu, Payet conserve un ballon dans son propre camp avant de lancer Mitroglou dans le dos de la défense adverse. Le grec se présente seul face à Callamand et, malgré son manque de confiance, offre le but à Ocampos, qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans les filets.

0-4 (20e) : servi par Njie, Sarr patiente avant d'adresser un centre parfait pour Mitroglou. Cette fois, l'ancien du Benfica ne se fait pas prier pour inscrire son premier but de la soirée.

0-5 (40e) : Mitroglou enchaîne ! Après une petite trêve de l'attaque marseillaise, le numéro 11 intercepte une mauvaise passe de Court, réussit un grand pont sur Amiot et termine le travaille du bout du pied droit pour tromper Callamand.

0-6 (48e) : l'OM entame la deuxième période comme la première : sur les chapeaux de roues ! Une magnifique action de jeu se termine dans le couloir droit, où Bouna Sarr tente un relais avec Njie, qui préfère talonner pour Lopez qui, en une touche, lance Ocampos dans la surface. L'argentin s'offre un doublé en glissant le ballon entre Callamand et son premier poteau.

0-7 (71e) : alors que son remplacement se prépare, Payet se joue d'Amiot sur la droite avant de centrer pour Ocampos. Ce dernier prend le meilleur de la tête sur Paye et s'offre le hat-trick !

0-8 (81e) : Sarr déborde dans son couloir et sert Sari. Fraîchement entré en jeu, le petit ailier Marseillais adresse un centre que Mitroglou, esseulé, reprend de la tête. À son tour de signer le coup du chapeau !

0-9 (89e) : en jambes, Sari prend de vitesse la défense burgienne, mais Nicolas Saint-Ruf tente un tacle pour le stopper. L'arbitre signale un pénalty peu évident, que Clinton Njie transforme sans trembler. Le festival marseillais se termine.

L'HOMME DU MATCH

Kostas Mitroglou : c'était un match pour lui ! Totalement dominé par l'OM, il a permis au grec de faire le plein de confiance en enfilant les buts. Mais son triplé, qui porte à sept son nombre de buts inscrits cette saison toutes compétitions confondues, ne doit pas faire oublier qu'il a également su s'intégrer dans le jeu collectif marseillais, parfaitement huilé ce soir. Et si Mitroglou était enfin lancé ?

LES NOTES

Bourg-en-Bresse : Callamand (2) - Paye (1), Saint-Ruf (2), Amiot (3), Pierre-Charles (2) - Court (4), Nirlo (3), Ndiaye (3), Heinry (3) - Merdji (3), Koupemba (4).

OM : Mandanda (5) - Sarr (7), Rami (5), Abdennour (7), Amavi (6) - Lopez (6), L.Gustavo (7) - Njie (6), Payet (8), Ocampos (8) - Mitroglou (9).

LES CONSÉQUENCES

Au-delà de donner de la confiance à des joueurs qui en avaient besoin (Njie, Ocampos, Mitroglou) et de relancer Amavi, de retour de blessure, ce match a également permis à Rudi Garcia de reposer certains cadres. Sakai, Rolando, Germain, Sanson, Anguissa et Thauvin n'ont pas joué, tandis que Dimitri Payet, excellent pendant 72 minutes, a fini par céder sa place au jeune Yusuf Sari (impliqué sur les deux derniers buts marseillais). Difficile de rêver mieux pour le coach Provençal, qui peut préparer dans les meilleures conditions le déplacement de l'OM à Saint-Etienne, vendredi soir (25e journée de Ligue 1).

Du côté du FBBP, on ne pourra pas compter sur une aventure en Coupe de France pour embellir une saison de Ligue 2 bien morne, avec une 18e place occupée après 24 journées...