à la une
Mercredi 28 Octobre

CDF - Service minimum pour le PSG à Lorient (analyse et notes)

Commentaire(s)
CDF - Service minimum pour le PSG à Lorient (analyse et notes)
Le PSG a assuré l'essentiel. 16ES CDF

Au stade du Moustoir, un Paris Saint-Germain insipide a assuré le minimum face à Lorient (0-1) pour se qualifier pour les 8es de finale de la Coupe de France.

Coupe de France - 16èmes de finale

Lorient
0 - 10 - 0 Paris
80' Pablo Sarabia

LE FAIT DU MATCH

Paris en panne d'inspiration. Sans Mbappé et Neymar, laissés sur le banc, le Paris Saint-Germain n'a quasiment rien montré offensivement. Face aux deux lignes très compactes de Lorient, les Parisiens n'ont pas réussi à trouver les espaces. Si Dagba est parvenu quelques fois à prendre les mètres dans son couloir droit, les centres ont été rares. Esseulé devant, Icardi n'a touché que très peu de ballons (10 à la pause). Campés devant la surface lorientaise, les joueurs de Thomas Tuchel se sont constamment heurtés aux Merlus, solidaires et concentrés. Sur les rares ballons dangereux devant les buts, Nardi a été impeccable dans ses cages. Il a finalement fallu une passe délicieuse de Thiago Silva pour Sarabia pour sortir Paris du bourbier.

LES BUTS

0-1 (80e) : Sarabia ouvre le score ! Installés en camp lorientais depuis une éternité, les Parisiens font tourner le cuir. Dans l'axe, à 35 mètres, Thiago Silva adresse une passe aussi belle que précise pour Sarabia par dessus la défense. L'Espagnol est oublié par l'arrière-garde et place une tête hors de portée de Nardi.

L'HOMME DU MATCH

T.Silva (PSG). Peu en vue offensivement, les Parisiens ont en plus été mis en difficulté défensivement. Heureusement pour eux, le capitaine Thiago Silva veillait au grain et a livré une prestation sans faute pour mener son équipe vers la qualification. Avec 6 dégagements, 2 tirs contrés et 1 interception, le Brésilien a été omniprésent dans sa surface et a même sauvé un tir de Le Goff sur sa ligne. Très précis dans ses transmissions (93% de passes réussies), il a délivré un caviar pour Sarabia en fin de match.

LES CONSEQUENCES

Que ce fut dur pour le Paris Saint-Germain ! Face à l'actuel leader de Ligue 2, le leader de Ligue 1 s'est longtemps heurté à un mur. Malgré les forfaits de nombreux joueurs et les absences de Neymar et Mbappé au coup d'envoi, les Parisiens ont livré une prestation indigne de leur rang. Comme cela a souvent été le cas depuis le début de la saison, l'équipe de la capitale a été incapable de trouver la solution face à un bloc bas, bien organisé. Pis, elle s'est parfois montrée fébrile et aurait pu encaisser l'ouverture du score si Wissa n'avait pas autant croisé sa tête après un excellent service de Cabot (35e). Le Paris SG repart avec l'essentiel, la qualification, mais Tuchel n'a pas dû goûter la prestation collective.

Les regrets sont lorientais ce dimanche soir. Très bien organisés, les joueurs de Pélissier ont fait déjouer les champions de France en titre. S'ils ont principalement défendu, comme on pouvait s'y attendre, les Merlus ont joué leurs coups offensifs à fond et il s'en est fallu de peu pour les voir prendre l'avantage. Ils peuvent tout de même sortir la tête haute et se focaliser sur leur objectif principal qu'ils ont rappelé en marge de la rencontre : la montée en Ligue 1.