CDL - Aux tirs au but, Reims élimine Strasbourg et rejoint le dernier carré

Commentaire(s)
CDL - Aux tirs au but, Reims élimine Strasbourg et rejoint le dernier carré
Reims a éliminé Strasbourg. 1/4 CDL

Réduit à dix, le Stade de Reims a éliminé Strasbourg lors de la séance des tirs au but en quarts de finale de la Coupe de la Ligue (0-0, 4 t.a.b 2).

Coupe de la Ligue - Quarts de finale

Reims
0 - 0TAB : 4 - 2 Strasbourg

Près de cinq mois après leur affrontement en Ligue 1 lors de la 2ème journée, le Stade de Reims et le RC Strasbourg Alsace se retrouvaient à Auguste Delaune. Le 18 août, la rencontre entre les deux formations n'avait pas donné lieu à un grand spectacle et s'était soldée sur un score nul et vierge. Ce mardi soir, les spectateurs ont dû avoir une impression de déjà-vu lors de la première mi-temps. Sur une pelouse abîmée, ce sont les défenses qui ont pris le dessus. A tour de rôle, les deux équipes ont eu le monopole du ballon sans parvenir à trouver des espaces pour se procurer des occasions. Si les opportunités ont été rares, les fautes, elles, se sont multipliées et ont haché une première période qui n'avait déjà pas besoin de cela. Sur une superbe inspiration, Ajorque est pourtant passé tout près d'inscrire un magnifique but. Depuis l'angle gauche de la surface, l'avant-centre strasbourgeois a tenté une demi-volée en pivot qui est retombée juste au dessus de la barre de Rajkovic, battu sur ce coup (11e). La réponse rémoise est intervenue dix minutes plus tard avec une frappe rasante de Kamara qui a frôlé le poteau (21e). Finalement, Dia s'est procuré la meilleure occasion. D'une feinte de corps à l'entrée de la surface, le Rémois a éliminé Mitrovic avant de manquer son face à face avec Kamara (29e). Les deux équipes ont donc regagné les vestiaires sans avoir fait évoluer le tableau d'affichage.

Après la pause, le match s'est enfin animé ! A la retombée d'un coup-franc déposé au niveau du point de penalty, Romao n'a pas mis assez de puissance dans sa reprise pour tromper la vigilance de Kamara (48e). Dans la foulée, les Rémois ont récupéré le ballon très haut grâce à un bon pressing. Des trente mètres, Oudin, pas attaqué, a pris sa chance et a forcé Kamara à se déployer de tout son long pour garder sa cage inviolée (48e). Moins de deux minutes plus tard, Rajkovic a répondu à son homologue strasbourgeois en détournant une reprise de Fofana à bout portant après un excellent travail de Bellegarde (50e). Le fait du match est arrivé à l'heure de jeu. Alors qu'il était entré en jeu dix minutes plus tôt, le jeune Mbuku a été expulsé à la suite d'un tacle les deux pieds décollés sur Thomasson (60e). En supériorité numérique, les Strasbourgeois se sont logiquement enhardis et ont pris les choses en main, sans pour autant inquiéter Rajkovic. Il a fallu attendre l'entrée de Corgnet pour voir une frappe dangereuse en faveur du Racing. A l'image de celle d'Ajorque en première période, la frappe spontanée du milieu de terrain est passée de peu à côté du poteau opposé de Rajkovic (84e). Dans les dernières minutes, Djiku a eu la balle de match au bout du pied. Décalé par Fofana dans la surface, le numéro 24 du Racing a trouvé le montant (88e) ! Les Strasbourgeois repenseront certainement beaucoup à cet ultime tir puisque lors de la séance des tirs au but, ce sont les Rémois qui ont décroché la qualification pour les demi-finales suite aux échecs de Corgnet et Bellegarde. Le tenant du titre s'arrête au stade des quarts de finale.

L'HOMME DU MATCH

Y.Abdelhamid (Reims). A l'image de l'ensemble de la défense rémoise, le Marocain a été impérial dans sa surface de réparation, notamment lorsque son équipe s'est retrouvée en infériorité numérique. Décisif dans ses duels (3 duels au sol remportés sur 5, 4 duels aériens remportés sur 5), son expérience a permis aux Champenois de tenir jusqu'à la séance des tirs au but. Il boucle sa prestation avec également 6 dégagements et un tacle.