CDL - Cardinale et Nice éliminent Lille (analyse et notes)

Commentaire(s)
CDL - Cardinale et Nice éliminent Lille (analyse et notes)
L'OGC Nice s'est qualifié pour les quarts de finale de la CDL en dominant le Lille OSC (1-1, 2 t.a.b. à 3), ce mercredi soir. LOSC NICE 8ES CDL

Ce mercredi soir, les Dogues de Lille accueillaient les Aiglons de Nice, à l'occasion des huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. À l'issue d'une partie disputée sur un rythme de sénateur, les deux équipes ne sont pas parvenues à se départager (1-1). Grâce à un énorme Yoan Cardinale lors de la séance de tirs aux buts, le club azuréen a finalement validé son billet pour les quarts de finale de la compétition.

Coupe de la Ligue - Huitièmes de finale
Lille OSC - OGC Nice : 1-1 (2 t.a.b. à 3) (1-1 TR) (1-0 MT)
Buts : L.Araujo (7ème) pour le LOSC - pour M.Balotelli (58ème) pour l'OGCN.

Penalties

Lille OSC : L.Araujo X (arrêt Cardinale) - J.Alonso X (arrêt Cardinale) - T.Mendes O - A.El Ghazi O - Y.Bissouma (hors cadre)

OGC Nice : P.Lees-Melou O - W.Cyprien X (hors cadre) - A.Pléa O - J-M.Seri O

LE FAIT DU MATCH

Les gardiens font le show ! Durant le temps réglementaire, Hervé Koffi a régalé. Le portier des Dogues s'est montré très inspiré, détournant avec brio trois grosses tentatives azuréennes (frappe de Pléa à la 38ème, frappe de Srarfi à la 52ème et enfin pointu de Balotelli à la 55ème). Lors de la séance des penalties, Yoan Cardinale a pris le relais, s'interposant sur les deux premières frappes lilloises. Chapeau Messieurs les portiers !

LES BUTS

1-0 (7ème) : Les Dogues attaquent fort ! Edgar Ié est parfaitement servi dans son couloir droit par Farès Bahlouli. Le latéral décale Luiz Araujo dans la surface. Le Brésilien réalise un très joli numéro, se défait de deux adversaires et décoche une frappe du gauche qui va se loger sous la barre transversale de Yoan Cardinale.

1-1 (58ème) : Nice recolle ! Trouvé dans le couloir droit, Arnaud Souquet repique dans l'axe et parvient à rentrer dans la surface. Après avoir levé la tête, il sert Mario Balotelli. Sans contrôle et en pivot, l'attaquant italien reprend le cuir et expédie une frappe enroulée du pied droit qui fait mouche.

L'HOMME DU MATCH

Yoan Cardinale (OGC Nice). Les Aiglons doivent en grande partie leur qualification à leur gardien de but. S'il ne peut pas grand chose sur l'ouverture du score de Luiz Araujo, il a revanche très bien fini sa partie. En fin de rencontre, il s'est montré décisif sur une percée d'El Ghazi. Puis, lors de la séance des tirs au but, il a porté les siens, détournant la tentative de Luiz Araujo puis celle de Junior Alonso.

LES NOTES

LOSC : Koffi (7,5) - Ié (5), Dabila (5), Alonso (Cap.) (5,5), Mendyl (5) - T.Maia (non noté) puis T.Mendes (6), Bissouma (5), Soumaré (5) - El Ghazi (6), Bahlouli (5), Araujo (6).

OGCN : Cardinale (7,5) - Souquet (6,5), Marlon (5), Dante (5,5), Le Marchand (4,5) puis Burner (5) - Seri (6), Tameze (5,5), Makengo (5,5) - Srarfi (5,5), Balotelli (6), Pléa (6).

LES CONSÉQUENCES

Appliqués et cohérents, les Dogues ont réalisé une première mi-temps très correcte. Au retour des vestiaires, les Nordistes ont baissé de pied, concédant logiquement l'égalisation, avant de craquer lors de la fatidique séance des tirs au but. Au final, une élimination qui pourrait être difficile à avaler.

Cueillis à froid, les Niçois de Lucien Favre ont mis du temps à rentrer dans leur partie. La seconde période a été plus intéressante, plusieurs beaux mouvements se succédant. Revenus au score sur une inspiration de Balotelli, les Aiglons ont ensuite pu s'appuyer sur un Cardinale en mode muraille pour arracher la qualification.