CDL - Guingamp renverse Monaco et s'en sort aux tirs au but (analyse et notes)


Malgré Gelson Martins, Monaco n'a pas résisté au retour de l'EAG.
CDL - Guingamp renverse Monaco et s'en sort aux tirs au but (analyse et notes)

Mené 0-2 à la mi-temps, Guingamp est revenu sur Monaco, avant de prendre le dessus au terme de la séance des tirs au but. Leonardo Jardim ne fêtera pas son retour à l'ASM avec une qualification en finale de la Coupe de la Ligue.

Coupe de la Ligue - Demi-finale
EA Guingamp - AS Monaco : 2-2 (5-4 aux t.a.b)
Buts : A.Mendy (46ème) et Thuram (55ème) pour l'EAG ; R.Lopes (18ème) et Golovin (24ème) pour l'ASM.

LA SÉANCE DE TIRS AU BUT

Guingamp : Rodelin O ; Roux O ; Eboa Eboa X ; Rebocho O ; Thuram X ; Phiri O ; Coco O.

Monaco : Fabregas O ; Ballo-Touré O ; Jemerson O ; Henrichs X ; Glik X ; Sidibé O ; Diop X.

LE FAIT DU MATCH

La bévue de Benoît Badiashile. On pourrait évoquer l'expulsion précoce de William Vainqueur, que l'arbitre Mr.Brisard a décidé de faire sortir après l'intervention du VAR pour un tacle beaucoup trop appuyé sur Marcus Thuram. Mais la formation de Leonardo Jardim n'a pas semblé trop perturbée par son infériorité numérique et à même inscrit deux buts dans les dix minutes qui ont suivi ce coup du sort. Le fait du match aura finalement été l'erreur de Benoît Badiashile, juste après la reprise, qui a ravivé la flamme de l'espoir chez l'En Avant Guingamp (voir plus bas).

LES BUTS

0-1 (18ème) : sur un contre, Gelson Martins se retrouve quelque peu excentré sur le côté gauche. L'appel dans son dos de Fodé Ballo-Touré lui permet de fixer quatre défenseurs adverses, avant de servir Rony Lopes dans la surface. Le numéro 7 de l'ASM contrôle, se lève le ballon dos au but puis, sur sa troisième touche, réalise une bicyclette qui surprend Kerbrat et Johnsson, incapable de dévier le ballon hors de ses cages. Cinq minutes après l'expulsion de Vainqueur (voir plus haut), Monaco ouvre le score !

0-2 (24ème) : nouveau contre pour les hommes de Jardim : Rony Lopes se bat entre Phiri et Ndong pour lancer Gelson Martins, qui ajuste à la perfection sa passe en profondeur pour Aleksandr Golovin. Le milieu de terrain russe pénètre dans la surface de l'EAG et fusille Johnsson du droit, au premier poteau. Son premier but sous ses nouvelles couleurs permet aux Rouge-et-Blanc de faire le break.

1-2 (46ème) : dès la reprise, Monaco se tire une balle dans le pied. Après un dégagement approximatif, Benoît Badiashile voit le ballon revenir vers lui et manque complètement son intervention. Alexandre Mendy, mieux placé que Kamil Glik, en profite pour partir seul au but et sa frappe croisée du gauche trompe Subasic. Guingamp réduit le score.

2-2 (55ème) : Les pensionnaires du Roudourou poussent en ce début de deuxième période et sont récompensés peu avant l'heure de jeu. Une phase de possession aboutit à une passe de Ronny Rodelin pour Marcus Thuram, aux abords de la surface monégasque. L'ancien Sochalien réalise un joli dribble devant Martins, avant d'enchaîner avec une frappe soudaine du gauche qui vient se loger dans la lucarne de Subasic. L'En Avant égalise !

L'HOMME DU MATCH

Gelson Martins : comme William Vainqueur, l'international portugais fêtait sa première titularisation sous le maillot de Monaco ce soir, mais il a connu une bien meilleure soirée que l'ancien Marseillais (expulsé, voir plus haut). Virevoltant, il a fait beaucoup de mal à la défense guingampaise à chacune de ses prises de balles et son positionnement, dans l'axe avec Golovin et Rony Lopes à ses côtés, lui a permis de mener la plupart des offensives monégasques, avec à la clef deux passes décisives pour ses compères d'attaque. Touché au mollet en fin de match, il a dû céder sa place à Khephren Thuram à la 79ème minute.

LES NOTES

Guingamp : Johnsson (4) - C.Traoré (5), Kerbrat (5), Eboa Eboa (4), Rebocho (5) - Phiri (5), Ndong (3) puis Rodelin (5) - Coco (4), Blas (5), M.Thuram (7) - A.Mendy (6).

Monaco : Subasic (7) - Henrichs (5), Glik (5), B.Badiashile (3), Ballo-Touré (6) - Vainqueur (non noté), Jemerson (5) - Gelson Martins (7), Fabregas (5), Golovin (6) - R.Lopes (7).

LES CONSÉQUENCES

Les deux pires équipes de Ligue 1 (respectivement 20e et 19e après 22 journées) nous ont offert un beau spectacle sur la pelouse du Roudourou. L'enjeu d'une accession en finale n'a pas éteint le jeu et les attaques ont pris le pas sur les défenses. Du spectacle, il y en a également eu durant la séance des tirs au but, où Marc-Aurèle Caillard, lancé par Gourvennec juste avant le coup de sifflet final, s'est encore avéré décisif avec deux arrêts (autant que Subasic). Déjà héroïque lors des tours précédents, il a envoyé les siens au Stade Pierre-Mauroy de Lille. L'EAG y affrontera Strasbourg ou Bordeaux, le 30 mars, en finale.

Leonardo Jardim, qui a vu son équipe, certes réduite à dix, se faire remonter deux buts en moins de dix minutes, avant d'échouer par trois fois durant la séance des tirs au but, rêvait mieux pour son retour sur le banc asémiste. Il a néanmoins pu noter quelques progrès, notamment dans le secteur offensif, où le trio Lopes-Martins-Golovin a laissé entrevoir de belles choses. Le technicien portugais, qui récupèrera Radamel Falcao ce week-end contre Toulouse, pourrait être contraint de se passer de Gelson Martins, mais aussi de Jemerson, utilisé ce soir en position de milieu défensif : les deux hommes ont terminé la rencontre blessés.

1/2 CDL VIDEOS FOOT

Coupe de la Ligue

Monaco

Guingamp

Photos associées