à la une
Mercredi 28 Octobre

CDL - L'OL tient sa finale ! (résumé et notes de Lyon-Lille)

Commentaire(s)
1/2 CDL VIDEOS FOOT

Pour la première fois depuis six ans, l'OL va participer à une finale de coupe nationale. Le club rhodanien s'est difficilement défait de Lille, à l'issue de la séance des tirs au but, en demi-finale de la Coupe de la Ligue.

Coupe de la Ligue - Demi-finales

Lyon
2 - 2TAB : 4 - 3 Lille
M. Dembélé (P.) 17'
H. Aouar 85'
13' Renato Sanches
93' L. Rémy (P.)

C’est l’histoire d’un match qu’on aurait pu tronquer de deux tiers. Une affiche que tout le monde attendait, pour le prestige des deux adversaires et l’enjeu, une place en finale de la Coupe de la Ligue le 4 avril, face à Reims ou Paris qui s’affronteront demain dans l’autre demie, mais qui a globalement déçu. Faute de spectacle, c’est le scénario qui valait le coup d’être vécu au Groupama Stadium, où Lyonnais et Lillois se sont répondus coup pour coup.

Renato Sanches a envoyé le premier uppercut dans le menton des Gones, en profitant de la passivité de Thiago Mendes pour envoyer une frappe rasante du gauche mal appréciée par Ciprian Tatarusanu (12ème). Cinq minutes plus tard, Moussa Dembélé a rétorqué en transformant un pénalty logiquement accordé à l’OL, pour une faute de main de Gabriel sur un centre de Maxwel Cornet (17ème). Et puis, plus grand chose, exceptées les quelques fulgurances de Bertrand Traoré. Peut-être enthousiasmé par l’intérêt que lui voue Bournemouth, prêt à lancer une offensive pour se l’offrir cet hiver, le Burkinabé a représenté le danger le plus constant dans le camp lillois, mais n’a pas su convertir ses nombreuses occasions nettes (38ème, 42ème, 55ème) en buts.

En face, le LOSC a eu la maîtrise du ballon, mais ses offensifs ont été trop intermittents pour faire la différence. Victor Osimhen aurait pu redonner l’avantage à son équipe en milieu de seconde période, mais Fernando Marçal l’en a empêché d’un superbe sauvetage (69ème). Un quart d’heure plus tard, Loïc Rémy a fait parcourir un nouveau léger frisson dans les travées du Parc OL, en déclenchant un tir trop mou pour surprendre Tatarusanu (84ème).

Bamba bute sur Tatarusanu, Renato Sanches se rate

Deux situations que les hommes de Christophe Galtier ont pu regretter en voyant Houssem Aouar, invisible jusqu'alors, mettre l'OL devant au tableau d'affichage en concluant son slalom entre Benjamin André et José Fonte d'une frappe flottante du pied droit dans le petit filet de Leo Jardim (85ème). Mais comme leurs adversaires l'avaient fait en début de match, ils ont égalisé dans la foulée, sur un pénalty cette fois plus contestable, provoqué par un tacle de Rafael sur Bamba et transformé d'une panenka par Rémy (93ème).

C'est donc à l'issue de la séance des tirs au but que l'OL a obtenu sa qualification. Tous ses tireurs (Dembélé, Terrier, Cornet, Mendes) ont réussi leurs tentatives, alors que Jonathan Bamba a été mis en échec par Tatarusanu et Renato Sanches n'a pas cadré son tir croisé du droit. Les Gones retrouvent une finale de coupe nationale pour la première fois depuis 2014 et leur défaite en Coupe de la Ligue, face au PSG (1-2). Il n'est pas impossible qu'on retrouve la même affiche, dans deux mois et demi, au Stade de France.