CDL - Nîmes sort St-Etienne aux tirs au but et rejoint les 8es de finale (analyse et notes)

Commentaire(s)
CDL - Nîmes sort St-Etienne aux tirs au but et rejoint les 8es de finale (analyse et notes)
Le but de Beric n'a pas suffi aux Verts pour prendre le meilleur sur de séduisants Nîmois. ASSE NîMES 16ES CDL VIDEOS FOOT

À l'issue de la séance des tirs aux buts, le Nîmes Olympique a pris le meilleur sur l'AS St-Etienne pour s'offrir le dernier ticket pour les 8es, ce mardi en match en retard des 16es de finale.

Coupe de la Ligue - 16ème de finale
Nîmes Olympique - AS St-Etienne : 1-1 (4-2 aux t.a.b)
Buts : Bouanga (89ème) pour Nîmes ; Beric (80ème) pour l'ASSE.

LA SÉANCE DE TIRS AU BUT

Nîmes : Savanier O ; Bobichon X ; Bouanga O ; Alioui O ; Bozok O.

Saint-Etienne : Khazri X ; M'Vila X ; Salibur O ; Polomat O.

LE FAIT DU MATCH

Les Verts ont failli faire le hold-up ! Quatre jours après une défaite encourageante dans le contenu dans le derby à Lyon (1-0), les hommes de Jean-Louis Gasset ont été malmenés par le NO. Plus appliqués, plus séduisants et visiblement plus motivés à l'idée d'aller plus loin dans cette Coupe de la Ligue, les Crocodiles n'ont lâché leur proie que l'espace de quelques minutes, mais sont parvenus à revenir à la marque dans les dernières secondes du temps règlementaire. Saint-Etienne, qui menait grâce à l'ouverture du score opportuniste de Robert Beric, n'est pas parvenu à tenir le score et a fini par céder une qualification méritée aux Gardois.

LES BUTS

0-1 (80ème) : plutôt discret jusqu'alors, à un poste inhabituel de latéral droit, Kevin Monnet-Paquet fait la différence dans son couloir, avant de repiquer au centre, à hauteur de la ligne médiane. Après avoir pris de vitesse Bobichon, Savanier et Maouassa, l'ancien Lorientais décale sur la gauche Rémy Cabella, dont le centre est dévié de la main gauche par Bernardoni. Mais Robert Beric, qui s'était jeté, parvient à tendre sa jambe pour pousser le ballon au fond des filets et ouvrir le score.

1-1 (89ème) : Florian Miguel adresse un ballon par-dessus la défense à Denis Bouanga, entré un quart d'heure plus tôt à la place de Depres. Subotic laisse passer au-dessus de sa tête et Saliba prend du retard sur l'attaquant Nîmois, qui le mystifie sur un contrôle avant de tromper Ruffier du gauche. Les Crocos égalisent in-extremis, mais fort logiquement.

L’HOMME DU MATCH

Paul Bernardoni : plutôt hésitant sur les rares interventions qu'il avait eu à effectuer jusqu'alors, le portier Nîmois s'est réveillé en fin de match, en réalisant un double-arrêt incroyable devant Khazri puis M'Vila (80ème). Ça n'a pas empêché les Verts d'ouvrir le score quelques secondes plus tard, mais Bernardoni s'est de nouveau montré décisif durant la séance de tirs au but, en mettant de nouveau en échec Wahbi Khazri sur la première tentative stéphanoise.

LES NOTES

Nîmes : Bernardoni (7) - Alakouch (5), Miguel (6), Harek (6), Maouassa (5) - Bobichon (5), Hsissane (7), Valls (6) - Depres (3), Bozok (5), Alioui (6).

Saint-Etienne : Ruffier (7) - Monnet-Paquet (6), Saliba (3), Subotic (5), Polomat (5) - Diousse (non noté) puis Selnaes (5), M'Vila (6) - Nordin (5), Hamouma (3), Salibur (4) - Beric (6).

LES CONSÉQUENCES

Vainqueur de Strasbourg en championnat le week-end dernier (0-1), le Nîmes Olympique est parvenu à enchaîner avec une équipe très remaniée. Des joueurs peu habitués au onze de départ, comme Harek, Alioui ou Hsissane, ont profité du temps de jeu qui leur était offert pour marquer des points et Bernard Blaquart sait qu'il pourra compter sur eux cette saison. Notamment dans cette Coupe de la Ligue, où l'on retrouvera les Crocos le 19 décembre au Havre, à l'occasion des huitièmes de finale.

Du côté des Verts, l'après-derby ne se passe pas comme Jean-Louis Gasset devait l'espérer. Le coach Stéphanois avait certes fait tourner son effectif, où l'on ne retrouvait que M'Vila, Monnet-Paquet, Subotic et Ruffier parmi les titulaires de vendredi dernier à Lyon, mais il a dû être déçu par ce que lui ont proposé ses joueurs sur la pelouse des Costières. Romain Hamouma a été peu en vue, Assane Diousse a été sorti au bout d'une demi-heure (remplacé par Selnaes) et, finalement, Robert Beric a été le seul à tirer son épingle du jeu avec son premier but de la saison (en 6 matchs).

Photos associées

Commentaire(s)