à la une
Mercredi 21 Octobre

CDL - St-Etienne obtient le ticket pour les quarts grâce à la carte jeunes (analyse et notes de Nîmes-ASSE)

Commentaire(s)
CDL - St-Etienne obtient le ticket pour les quarts grâce à la carte jeunes (analyse et notes de Nîmes-ASSE)
Bilal Benkhedim a ouvert le score pour les Verts. 8ES CDL

Les premiers buts en pro des novices Bilal Benkhedim et Edmilson Correia ont permis à l'ASSE de s'imposer à Nîmes en 8e de finale de la Coupe de la Ligue. Les Gardois vont pouvoir se concentrer sur le championnat.

Coupe de la Ligue - Huitièmes de finale

Nîmes
1 - 20 - 1 Saint-Etienne
V. Stojanovski 67'
37' B. Benkhedim
49' E. Indjai Correia

LE FAIT DU MATCH

Titularisés pour la première fois de la saison, Bilal Benkhedim (18 ans) et Edmilson Correia (19 ans) ont débloqué la situation pour les Verts en ouvrant chacun leurs compteurs buts (voir plus bas). Même si leurs prestations, respectivement au milieu de terrain et en pointe, n’ont pas été resplendissantes, ils symbolisent le renouveau instauré par Claude Puel depuis son arrivée il y a un peu plus de deux mois.

LES BUTS

0-1 (38ème) : trouvé sur son côté gauche, Miguel Trauco adresse un centre tendu à Robert Beric, que le gardien nîmois Lucas Dias boxe dans les pieds de Bilal Benkhedim. À l’entrée de la surface, le petit numéro 15 des Verts ne se pose pas de question et envoie une frappe du plat du pied droit dans la lunette opposée.

0-2 (49ème) : énorme bévue de Théo Sainte-Luce, qui ne voit pas Edmilson Correia sur la trajectoire de sa passe en retrait pour Dias ! Le jeune attaquant guinéen ne se fait pas prier pour marquer de près et faire le break en faveur de l’ASSE.

1-2 (67ème) : un corner de Ferhat est mal repoussé au deuxième poteau et Haris Duljevic en profite pour tenter sa chance. Sa frappe est contrée par Palencia, mais Vlatko Stojanovski traîne dans les six mètres et fusille Moulin à bout portant. L’espoir renaît chez les Crocos, mais ça ne suffira pas...

L'HOMME DU MATCH

Haris Duljevic : arrivé cet été en provenance de Dresde, le milieu offensif bosnien commence à prendre ses marques dans le Gard et sa prestation du jour le prouve. Infatigable, il a enchaîné les courses à haute intensité et les provocations face à la défense stéphanoise. Auteur de 10 duels gagnés, 3 dribbles réussis et 3 frappes, il a amené la réduction du score nîmoise signée Stojanovski (voir plus haut). On pourra néanmoins lui reprocher un certain déchet (69% de passes précises, 17 ballons perdus).

LES CONSÉQUENCES

St-Etienne met fin à une série de trois défaites consécutives qui commençait à faire tâche dans le bilan de Claude Puel. Cette qualification, une semaine après le dernier match de Ligue Europa, assure aux Verts d'être présents sur trois tableaux au début de l'année 2020. Il leur sera toutefois difficile de passer un tour supplémentaire dans cette compétition, puisqu'ils seront opposés au Paris St-Germain en quart de finale...

Les Nîmois, de leur côté, vont pouvoir se concentrer quasi-exclusivement sur le championnat (32e de finale de Coupe de France à Tours le 4 janvier), où leur situation est préoccupante avec une première partie de saison qu'ils boucleront inévitablement dans la zone rouge après leur déplacement à Marseille, samedi pour le compte de la 19e journée.