CDM (F) - Au forceps, les Bleues s'offrent un sans-faute (analyse Nigeria-France)

Commentaire(s)
CDM (F) - Au forceps, les Bleues s'offrent un sans-faute (analyse Nigeria-France)
L'équipe de France a arraché la victoire face au Nigeria (0-1), ce lundi soir. CDM (F)

Pour la première fois de son histoire, l'équipe de France féminine a remporté ses trois matches de poule en Coupe du Monde. Au Roazhon Park de Rennes (28 267 spectateurs), ce lundi soir, les Bleues ont arraché un succès précieux face au Nigeria (1-0), dans le cadre de la 3ème journée du groupe A.

Coupe du Monde (F) - 3ème journée (Groupe A)
Nigeria - France : 0-1 (0-0)
But : W.Renard (79ème s.p.) pour la France.

LE FAIT DU MATCH

La VAR vient au secours des Bleues ! Entrée peu après l'heure de jeu, Kadidiatou Diani s'écroule dans la surface après un contact litigieux avec Ngozi Ebere. L'arbitre de la rencontre, dans un premier temps, ne bronche pas (73ème). Mais la VAR fait irruption et invite Madame Borjas à aller visionner les images au bord du terrain. Finalement, l'arbitre uruguayenne se ravise, désigne le point de penalty et renvoie Ngozi Ebere au vestiaire sur un second carton jaune synonyme de rouge (75ème). Wendie Renard se présente alors devant la gardienne du Nigeria et expédie sa tentative du plat du pied droit sur l'extérieur du poteau gauche. Les Bleues ont laissé passer leur chance... C'est, en tout cas, ce que l'on pense dans un premier temps. Jusqu'à ce que Madame Borjas ne signale un nouveau penalty pour les Tricolores. En cause : les mouvements opérés avant le tir, sur la ligne de but, par la gardienne africaine.

LE BUT

1-0 (79ème) : La France prend enfin les devants ! Après sa première tentative manquée, Wendie Renard ne rate pas la seconde. D'une frappe du plat du pied droit, la défenseure de l'Olympique Lyonnais envoie le cuir dans la lucarne droite de Chiamaka Nnadozie, pourtant partie du bon côté. C'est le 23ème but inscrit en sélection par l'axiale des Bleues.

LA FEMME DU MATCH

Gaëtane Thiney (France). Pour sa 159ème sélection chez les Tricolores, la milieu de terrain offensive du Paris FC a connu une soirée compliquée. À deux reprises (59ème, 66ème), sur des bons services de Delphine Cascarino puis Kadidiatou Diani, elle a eu les ballons pour ouvrir le score. Mais elle n'a malheureusement pas attrapé le cadre, confirmant son début de tournoi relativement décevant (0 but inscrit en 3 rencontres). Remplacée en toute fin de partie par Grace Geyoro (89ème).

LES CONSÉQUENCES

Après ses belles victoires contre la Corée du Sud (4-0, analyse) puis face à la Norvège (2-1, analyse), l'équipe de France a souffert pour s'offrir un troisième succès de rang. Déjà qualifiées pour les 8èmes avant la rencontre, les Bleues, qui n'étaient pas dans un grand soir, ont eu le mérite d'y croire et de pousser jusqu'au bout pour aller chercher une nouvelle victoire, synonyme de carton plein (9 points) et de première place finale dans la poule A. Les protégées de Corinne Diacre joueront leur huitième de finale ce dimanche 23 Juin (21 heures, au Havre) contre le troisième du groupe C, D ou E.

Dans l'autre rencontre de la poule A, la Norvège s'est imposée face à la Corée du Sud (2-1), à Reims, grâce à deux penalties. La sélection scandinave (6 points) termine à la deuxième place du groupe et se qualifie pour les huitièmes. De son côté, la Corée du Sud, éliminée, quitte le tournoi avec un zéro pointé et trois défaites dans ses valises.