CDM 2018 - Kroos sauve l'Allemagne face à la Suède (résumé et notes)


L'Allemagne a arraché la victoire face à la Suède (2-1), ce samedi soir.
CDM 2018 - Kroos sauve l'Allemagne face à la Suède (résumé et notes)

Après son échec face au Mexique (0-1) pour son entrée en lice dans la compétition, l'Allemagne devait s'imposer face à la Suède, ce samedi soir, à l'occasion de la deuxième journée du Groupe F. Menée au score puis réduite à dix, la Nationalmannschaft a arraché un succès primordial, sur une merveille de frappe de Toni Kroos dans le temps additionnel (2-1). Le Champion du Monde en titre, passé tout proche de l'élimination, a désormais son destin entre ses pieds pour la qualification. La Suède, après sa victoire inaugurale face à la Corée du Sud (1-0), pourra nourrir de gros regrets suite à cette défaite mais reste, elle aussi, dans la course à la qualification.

Coupe du Monde - Groupe F (2ème journée)
Allemagne - Suède : 2-1 (0-1)
Buts : M.Reus (48ème), T.Kroos (90ème+5) pour l'Allemagne - O.Toivonen (32ème) pour la Suède.

Dès le coup d'envoi de la partie, l'Allemagne a pris le contrôle du cuir et des débats, s'installant dans le camp suédois. Sous pression, la sélection scandinave est passée toute proche d'encaisser un premier but, sur une tentative de Reus contrée sur la ligne de but (3ème). Asphyxiés, les Suédois ont souffert pendant plus de dix minutes mais ont finalement sorti la tête de l'eau près du quart d'heure de jeu, et de fort belle manière. Sur un contre éclair, Berg est parvenu à résister au retour litigieux de Boateng puis à décocher une frappe, détournée par un Neuer déjà décisif (13ème). Une grosse frayeur pour les protégés de Joachim Löw, qui ont ensuite perdu le fil de leur match.

Le banc allemand prend son temps...

Touché au nez par le talon de Toivonen et forcé de quitter la pelouse, en sang, dès la 25ème minute de jeu, Rudy n'a été remplacé que... six (longues) minutes plus tard. Une tergiversation révélatrice d'une Mannschaft à côté de ses pompes, sur le terrain et en interne. Mal en point, la sélection allemande a finalement été punie quelques minutes plus tard. Sur un ballon perdu par Kroos, Berg a récupéré le cuir et a transmis à Claesson dans le couloir droit. Ce dernier a ensuite adressé un centre parfait à destination de Toivonen, qui, après un contrôle de la poitrine et malgré le retour de Rüdiger, s'est fendu d'un lob subtil sur un Neuer battu (0-1, 32ème). Sonnée et menée, l'Allemagne a eu l'occasion pour recoller, peu avant la pause. Mais Olsen a réalisé un double arrêt déterminant, d'abord sur une frappe lointaine et déviée de Gündogan, puis sur la reprise de Müller (39ème). La mi-temps a ensuite été sifflée, plongeant l'Allemagne, virtuellement éliminée, encore un peu plus dans le doute.

L'Allemagne repart sur les chapeaux de roue !

Durant la pause, le vestiaire allemand a dû trembler... Car les coéquipiers de Manuel Neuer sont revenus transfigurés sur la pelouse du Stade olympique de Sotchi. Ainsi, sur un centre de Werner, Reus a égalisé du genou, redonnant espoir à tout un peuple (1-1, 48ème). À peine 60 secondes plus tard, Kroos, d'une frappe déviée par Lindelöf, a chatouillé le petit filet d'un Olsen stoïque (49ème). Le 2-1 était tout proche ! Dans un énorme temps fort, l'Allemagne a assiégé les buts suédois, mais n'est pas parvenue à faire sauter, une deuxième fois, le coffre-fort scandinave. La défense tenait bon, au même titre qu'un Olsen vigilant (arrêt face à Reus à la 56ème, centre-tir de Kimmich repoussé à la 67ème) et parfois chanceux (talonnade manquée du même Reus, à la 60ème). Au bord de l'explosion, la Suède a alors été aidée par Boateng. Averti à la 71ème pour une faute sur Forsberg, le défenseur a vu rouge dix minutes plus tard, à la suite d'un énorme tacle à retardement (82ème)...

Toni Kroos enfile son costume de super-héros !

À dix contre onze, à moins de dix minutes de la fin, l'Allemagne n'a pas lâché, continuant encore et toujours de pousser. Sur une tête de Gomez, auteur d'une entrée en jeu intéressante, Olsen a à nouveau sorti le grand jeu (88ème). Puis Brandt a trouvé le poteau du portier suédois, d'une frappe limpide du gauche (90ème+2). Héroïque et conquérante, l'Allemagne a finalement, et assez logiquement, été récompensée de ses efforts. Le sauveur de la patrie : Tony Kroos, qui a expédié en pleine lucarne opposée un coup-franc tiré depuis la limite de la surface (2-1, 90ème+5). Le Champion du Monde en titre peut souffler, l'heure de l'élimination n'est pas encore venue !

LES NOTES

Allemagne : Neuer (Cap.) (7) - Kimmich (6), Boateng (5), Rüdiger (4), Hector (5,5) - Kroos (7,5), Rudy (non noté) puis Gündogan (5) - Müller (5), Reus (7,5), Draxler (4,5) - Werner (6).

Suède : Olsen (7,5) - Augustinsson (6), Granqvist (Cap.) (5,5), Lindelöf (6), Lustig (5,5) - Claesson (5,5), Larsson (6,5), Ekdal (6), Forsberg (5) - Berg (6), Toivonen (6).

Coupe du Monde

Allemagne

Suède

Ola Toivonen

Toni Kroos

Marco Reus

CDM 2018 Allemagne Suède

Articles associés