CDM 2018 - Le sélectionneur du Danemark tire à boulets rouges sur l'équipe de France !


Age Hareide critique ouvertement les Bleus.
CDM 2018 - Le sélectionneur du Danemark tire à boulets rouges sur l'équipe de France !

Futur adversaire des Bleus dans le groupe C de la Coupe du Monde, Age Hareide, le sélectionneur du Danemark, a enchaîné les provocations envers l'équipe de France dans une interview acide avec la presse locale.

Vice-championne d'Europe avec une équipe qui a continué d'évoluer depuis deux ans, la France se présentera en Russie avec l'étiquette de favori pour le titre de champion du Monde. Mais avant de penser à une victoire finale, Didier Deschamps et sa bande devront passer sans encombre l'écueil de la phase de poules, où ils rencontreront le Pérou, l'Australie et le Danemark d'Age Hareide. Ce dernier ne voit d'ailleurs pas la sélection tricolore comme l'une des équipes majeures de ce Mondial et ne s'est pas gêné pour le dire, dans une interview au quotidien danois Jyllands-Posten.

"Les grandes nations présentes à la Coupe du monde sont les meilleures. Mais pas la France. Je ne crois pas à cette équipe", lance d'abord Hareide, pas avare de critiques envers l'équipe de France. "Nous allons la rencontrer et je veux bien être damné si on ne lui donne pas du fil à retordre. Je l’ai vue contre la Suède (défaite 1-2 le 9 juin 2017, ndlr) à Stockholm, et je ne pense pas qu’elle ait montré quoi que ce soit de spécial."

Pogba en prend pour son grade

S'il reconnaît que Griezmann, Mbappé et consort "ont du talent", Age Hareide explique qu'ils n'évoluent pas assez comme une équipe : "chacun de ces joueurs va surtout avoir envie de briller sur un plan personnel". Parmi ses cibles, Paul Pogba, à qui il reproche de trop se soucier de son image. "Il a joué avec des cheveux bleu et blanc quand il affrontait Manchester City. Contre nous, il jouera sûrement avec des cheveux rouge et blanc, alors", plaisante-t-il. "Bon sang, il se soucie tellement de son apparence..."

"En tant qu’équipe, l’équipe de France a parfois échoué", poursuit Hareide. "Quand ça s’est bien passé, c’est parce qu’elle avait un grand joueur pour la diriger, comme Zidane, qui maintenait le collectif. Elle n’a pas un joueur de ce genre en ce moment. Est-ce que Kanté l’est ? Non. Paul Pogba, lui, a des hauts et des bas." La rencontre entre les deux équipes, le 26 juin (3e et dernière journée de la phase de poules), promet d'être électrique.

Coupe du Monde

Danemark

France

Åge Hareide

France CDM 2018 Paul Pogba Danemark Hareide